Corbeaux et milices, des pratiques made in pétainerie

Publié le 21 Mai 2013

 

http://archives.aisne.fr/space/thumb/generate/800x600/4039_frad002_100_013_14988_denonciation_1.jpg

 

A partir d'un fait qui se trimbale sur la une des journaux et tient en haleine le bon peuple dans une actualité où le social est interdit de séjour.

 

Un crétin, un illuminé ou un quelconque type en mal de célébrité fait savoir qu'il va commettre des actes d'extrême violence du coté de Strasbourg.

 

Normal que des mesures soient prises pour intercepter le criminel éventuel ou l'auteur d'une sinistre opération qui est tout sauf une plaisanterie.


Normal que la police fasse son métier.


Mais là où il faut s'interroger c'est sur cette pratique d'appel à témoignage en fait a dénonciation plus ou moins anonyme qui vont avoir conduit trois jeunes de 16 ou 17 ans à être traînes menottés entre deux gendarmes leur effets personels embarqués et  désossés, avant d'être relâches sans même une excuse ou une déclaration des services d'un Vallskyrie chevauchant ses statistiques de répression et tentant de nous la jouer drôle de drame.


Ces jeunes arrêtés sur le coup d'une moderne lettre maintenant informatique de dénonciation ou d'un mél,  comme d'aucun en envoyait avec les technologies de l'époque à la milice ou à la gestapo il y a maintenant 3/4 se siècle.


Le pire, c'est que pour en avoir parler autour de lui, il se trouve des gens qui ont répondu à la Canaille qu'il fallait bien se prémunir. C'est l'idéologie de la rafle.


Entendons nous bien. Si la police a des présomptions d'actes délictueux, après enquêtes (parce que comme disent les poulets, dès lors "il est logé") qu'un type soit intercepté à partir d'une décision judiciaire, nous sommes dans les lignes. Mais la cueillettes à partir d'appel plus ou moins anonyme façon Vichy 42, où va -t-on?


Une chose est sur c'est que si un tel fait se produisait contre les proches de La Canaille, l'auteur de la dite dénonciation, indépendamment des suites judiciaires obligatoires aurait intérêt à partir faire un long voyage à la voile et pas sur le lac Daumesnil mais très très loin tant sa patience pourtant reconnue, sur un coup comme celui là,   serait certainement très limitée et aurait du mal à attendre l'ouverture du procès pour lui demander avec la plus grandes fermeté les explications nécessaires.

 

La Canaille disait 70 ans hélas il y a un peu plus de 70 mois les pratiques perdurent :


http://www.cairn.info/loadimg.php?FILE=ARSS/ARSS_178/ARSS_178_0028/fullARSS_id2020987325_pu2009-03s_sa03_art03_img005.jpg

 

PS : Selon Libération (mise à jour 19h06) le parquet se dirige vers le canular : «Dans l’affaire des menaces proférées sur un site internet contre un établissement scolaire alsacien non déterminé, une information judiciaire contre X... est ouverte ce jour, du chef de communication ou divulgation de fausse information, dans le but de faire croire que des homicides vont être commis»," si c'est le cas cela renforce l'argumentation de la Canaille le Rouge.

 

 

Rédigé par canaille le rouge

Publié dans #En passant - juste un mot

Repost0
Commenter cet article