Connaissez vous Herman Van Rompuy ? Pesons les mots, ce type est une crapule

Publié le 24 Juin 2012

 

http://img.over-blog.com/300x240/5/38/19/90/Lucien/UE-barbeles.jpg

 

 

 

Ce type est le président que vous n'avez jamais élu de cette Union européenne à laquelle à peine élu pour -disait-il la réformer- le nouveau locataire de l'Elysée vient de faire allégeance.

 

Cet Herman Van Rompuy propose d'engager tous les pays membres dans une réforme de leurs systèmes de retraite, en lien avec l'espérance de vie (oui, vous avez bien lu).

 

C'est ce qu'il propose dans une interview à paraître dimanche dans le journal allemand "Welt am Sonntag".


"On peut donner des recommandations à l'Union dans son ensemble, comme par exemple qu'il y a une relation entre l'âge de départ en retraite et l'espérance de vie", explique d'abord Herman Van Rompuy.

"On peut engager tous les 27 pays membres à ce qu'ils réforment leurs systèmes de retraite dans un temps déterminé et de manière conforme à un objectif fixé", poursuit le président de l'UE.


Selon lui, il est décisif de "ne pas seulement faire des recommandations, puis qu'après chacun fasse ce qu'il veut". "Mais plutôt, dit-il, de le faire de manière contraignante".

 

C'est l'un des points que nous devrons discuter dans les mois qui viennent et nous comptons à ce propos mettre quelque chose sur la table au cours du conseil européen de jeudi et vendredi", précise-t-il.

 

Les jeudi 28 et vendredi 29 juin, se réunit à Bruxelles un sommet européen crucial des chefs d'Etat et de gouvernement pour tenter de trouver des remèdes à la crise de la zone euro.


Par ailleurs, alors que le "président de l'UE" a été chargé de préparer un rapport sur les moyens de renforcer l'intégration au sein de l'UE pour ce sommet, il remet à plus tard tout débat sur d'éventuelles réformes institutionnelles de grande ampleur.


"Je ne considère pas actuellement le débat sur les institutions comme une priorité", dit-il.

Nous devons gérer la crise à court terme. Nous ne sommes pas encore au bout du chemin que nous pouvons parcourir dans le cadre des traités. Vouloir changer les traités, c'est ouvrir des débats de toutes sortes pour des années", a-t-il estimé.

 

Herman Van Rompuy évoque le projet d'Union bancaire sur lequel les pays européens présents au G20 de Los Cabos (Mexique) se sont engagés à oeuvrer, en début de semaine.

 



"L'Union bancaire est un élément fondamental, juge-t-il, ajoutant: "je pense que nous pouvons là avancer plus vite que dans d'autres domaines. Et l'on peut aussi avancer vite sur le contrôle de la Banque Centrale Européenne (BCE) dans le cadre de cette union bancaire", a-t-il précisé.

 

Soyons clair. S'il n'est pas possible de se rassembler Gare du Nord pour partir à Bruxelles à Luxembourg ou depuis la Gare de l'Est d'aller à Strasbourg, ces parlementaires qui viennent d'être élus, on les laisse tranquille ou on va secouer avec l'énergie nécessaire la porte de leur permanence pour leur rappeler pourquoi et pour qui ils ont été élus ?

 

Vous avez mis Sarko et sa clique dehors pour rejeter cette politique là. Aller vous laisser le PS la faire ré-entrer par la fenêtre et ainsi baliser un boulevard à la droite et son extrême qui attendent embusquées pour revenir et finir de gratter toutes les garanties sociales?  

 

http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/uploads/2011/08/greek-crisis.jpg

Rédigé par canaille le rouge

Publié dans #Coup de gueule

Repost0
Commenter cet article