Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Congrès de la CGT, ça commence à bouillonner dans la marmite à idées

http://www.lexpress.fr/pictures/910/466078_une-marmite-remplie-de-curry-place-de-l-hotel-de-ville-a-paris-le-13-octobre-2012.jpg

 

Comme le débat semble s'intensifier dans le cadre de la préparation du congrès de la CGt La canaille va mettre en ligne deux contribtions pour aider à arrimer les discussions :

les amendements déposés par le syndicat de Fralib et un commentaire de Jean Michel Cordat (qui n'est pas Philippe).

La Canaille ne sait pas s'il aura le loisir de répercuter tout ce qui tombe dans sa boite aux lettres et encore moins d'en débattre mais pour l'instant cela tient.

 

13-02-22--Amendement-Fralib.JPG

 

 

Avec quelques contradictions notamment la dernière proposition. Une que l'on entend depuis bien des années et à chaque fois les travailleurs 
sont les dindons de la farce... Continuons avec cette U.E. et dans quelques temps nous aurons un retour de la droite la plus fascisante car le chômage
va continuer de s'étendre pour laisser des milliers de travailleurs qui crèveront de faim. J'ajoute qu'avec ce que nous entendons et ce que nous subissons plutôt que des textes et c'est nécessaire à la vie démocratique. Nous assistons assez passivement me semble t il aujourd'hui à l'action d'un gouvernement PS Verts qui roule en faveur des injonctions de Bruxelles au service de la finance mondialisée dont les conséquences sont ce que nous vivons ... Chômage, pauvreté désertification industrielle baisse du niveau des retraites et des prestations sociales....

Aujourd'hui et demain pourquoi ne pas aller occuper les permanences de ces élus.... qui nous ont promis " le changement c'est maintenant" Alors lançons cet appel !!!!! et faisons passer le message....

 

 Ce qui serait plus judicieux aujourd'hui est de développer des propositions pour relancer l'emploi et la croissance en prenant pour socle de départ les 
besoins collectifs .....Les infrastructures, la réappropriation des services publics, les soins .... Et de dénoncer cette mascarade "sociétale " énoncée
par des sociologues il y a près de quarante ans au service de la modernisation des entreprises....


Le sociétal est un attrape "couillon" pour ceux qui croient à la décroissance et ne croit pas à la transformation des rapports sociaux..Qui ont abandonné
depuis bien longtemps la lutte de classe...

Cordat Jean Michel

 

Observation de Canaille le Rouge qui n'est pas totalement convaincu de les amendements des camarades de Fralib (tous juste sur le fond)) aient leur place dans le document d'orientation.

Il ne seraient alors qu'un pis allé alors que leur contenu et leur formulation les hissent au niveau de la question des choix de société et de la finalité du syndicalisme de classe, et donc devraient naturellement trouver leur place dans le préambule des statuts d'un syndicalisme de cette nature. Dans cette société capitaliste (ainsi qualifiée) en crise structurelle, ils cadrent l'exigeance de transformation de la société dans l'interet des  peuples et pour la ici CGT de ces 95% d'actifs qui sont salariés et quasiment 100% des titulaires d'une pension des regimes de retraite, sont porteur de la seule issue fiable.


Pourquoi ne pas pousser plus loin la question de la souveraineté populaire et dans ce cadre qui non seulement n'est pas un gros mots mais qui de plus est a arracher ds mains de la droite pour lui redonner sa dimension de coopération de fraternité entre les peuples. D'accord sur la question des formes de maitrise et propriété publique dans ce cadre (la nationalisation n'est pas la forme exclusive mais elle est impératyives pour les rvifdes publics en réseau par exemple pour assurer l'égalité de traitement.


Ce ne sera pas ici une découverte, plus qu'assez d'accord avec JM Cordat sur les exigences à fermement porter en direction de ceux qui par leurs votes dans les assemblées accompagnent, encadrent et propulsent des choix contraire au mandat qu'ils ont reçu.

 

D'accord aussi avec la sortie de l'UE outil de laminage des garanties sociales.


La Canaille note que la question de la rupture avec les choix portés par la CES ne monte pas suffisament fermement dans les débats.


Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article