Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Communiqué Fédération CGT des cheminots

 

http://idata.over-blog.com/0/17/69/60//logo-cheminots.gif

 

ELARGIR LE MOUVEMENT

POUR GAGNER!

Dans  le cadre du processus revendicatif engagé depuis  le 23 mars 2010 sur  l’avenir de notre système de  retraite  par  répartition  et  l’exigence  portée  par  des millions  de salariés  pour  que  s’ouvrent  de véritables négociations nationales,  la puissance de  la journée de grèves et de manifestations du 12 Octobre témoigne, une nouvelle fois, de leur détermination à se faire entendre. 

 

On dénombre ce matin à 11 heures, une augmentation du nombre de manifestants : 140 000 à Toulouse, 65 000 au Havre, 80 000 à Rouen, 8 500 à Valenciennes, 50 000 à Limoges, 250 000 à Marseille, 5 000 à Colmar, 25 000 à Tours, 70 000 à Grenoble, 12 000 à Compiègne, 7 500 à Dôle, 15 000 à Reims, 7 000 à Montargis….. 

La contestation sociale engagée depuis plusieurs mois s’ancre et grandit contre le projet de réforme des retraites du gouvernement et du patronat. 71% de l’opinion publique soutient le mouvement revendicatif. 

La mobilisation  interprofessionnelle de ce  jour est d’un niveau rarement égalé depuis des années. En effet, à l’appel des organisations syndicales, et notamment de la CGT, se développent des grèves dans nombre d’entreprises. Les taux de grévistes sont importants et significatifs de l’opposition des salariés à ce projet de réforme. 

En  effet,  nous  recensons  des  préavis  de  grèves  reconductibles  dans  la  chimie,  à  l’équipement,  dans l’énergie,  les organismes  sociaux,  les  ports  et  docks,  la  santé,  les marins,  le  spectacle,  les  transports, les journalistes,  dans  les services publics et d’autres appels à la grève à la Poste, à SFR, dans les sociétés d’autoroutes, dans la métallurgie où le département de  l’Isère appelle à reconduire…. etc…. Cette réalité est confortée par un sondage où 61% de  l’opinion publique est favorable à une grève durable. 

A  la  SNCF,   de  0  h  00  à  11h  ce mat in,   53,75 %  de  cheminots   tous   col lèges   étaient   en  grève  à l’appel  de  la CGT dans un cadre unitaire.  

Plus d’un cheminot sur deux est en grève ce  jour pour exiger  l’ouverture de négociations nationales pour  l’avenir de nos retraites et interpeler la direction de la SNCF sur l’avenir de notre entreprise publique, l’arrêt des restructurations en cours, notamment au Fret,  l’ouverture  immédiate de négociations salariales et pour une politique de  l’emploi qui améliore les conditions de vie et de travail des cheminots ainsi que la qualité de service rendue aux usagers.  

Les mobilisations et le soutien de la population ont contraint le gouvernement à annoncer quelques mesures ciblées et  limitées. Ces annonces ne sont pas de nature à modifier  le caractère injuste et  inefficace du projet de  loi sur  les retraites dénoncé par une  large majorité de  salariés et  toutes  les organisations  syndicales. Dans  le même  temps,  il accélère le processus au Sénat par un vote anticipé des articles 5 et 6 de la loi portant sur les mesures d’âge. 

Après  avoir  refusé  de  négocier  avec  les  organisations  syndicales,  être  passé  en  force  à  l’Assemblée Nationale,  il contraint et précipite le débat au Sénat ainsi c’est bien le gouvernement qui se radicalise face à la montée du rapport de  force.  Fragilisé,  le  gouvernement  et  le  Chef  de  l’Etat  espèrent  désamorcer  le processus  de  mobilisation  qui s’amplifie.  

La détermination des organisations syndicales à agir contre cette réforme injuste, inefficace et brutale reste intacte. 

Les  organisations  syndicales  décident  d’ores  et  déjà  d’un  nouveau  rendez!vous  de manifestations  permettant  la convergence des mobilisations interprofessionnelles et intergénérationnelles le samedi 16 octobre 2010. 

Pour  sa  part,,  la  Fédération  CGT  des  cheminots appelle  les cheminots  engagés  dans une action de type reconductible à participer massivement aux assemblées général les prévues notamment mercredi  13  octobre 2010  dans  les  sites  ferroviaires  dans  un  cadre  unitaire pour se déterminer sur  les suites à donner en tenant compte de  la forte mobilisation à  la SNCF, de l’’environnement interprofessionnel et de ll’’attitude du gouvernement et du Chef de l’’Etat.

 

 

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article