Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mules façon Pégase ? Coke à l'oeil, et poudre aux yeux ?

http://www.sudouest.fr/images/2013/03/24/c-est-un-falcon-50-qui-a-ete-intercepte-alors-qu-il_1125496_460x306.jpg

8 siecles de SMIC sans l'équipage ni le plein 

 

Vers le "9-3" ? Non, au cœur de la partie la plus moralement correcte du "7-8". 


http://tom.sauvegarde.free.fr/Tomaero/2009/03/31/2_vac_Toussus.jpg

 

Entre Versailles, quelques golfes et autres zup à milliardaires, loin des charters d'immigrés ou des congés payés vers le sud. Ici, on plane convivial, entre gens de bonne facture.

 

Dans cette histoire où la coke est l'héroïne de l'épisode, le moins inintéressant n'est-il pas le lieu d'atterrissage ?

 

A deux pas du très militaire Villacoublay (on n'ose imaginer que le zinc ait pu être attendu au coeur du dispositif aérien militaire français), en plein plateau de la military connexion de Versailles à Satory en passant par Buc, Saclay et Polytechnique etc. Dès la hauteur prise, vue imprenable sur Versailles (chateau), Rambouillet, St Germain.


Un coin où malgré les bois et forêts, quand on voit du bleu en mars sur un talus, ce n'est jamais une jacinthe mais un gendarme. et notre aéronef faisait liaison dans le coin ? Quelle protections ? 

 

Avant, la drogue voyageait dans les toilettes des trains ou des bateaux, maintenant c'est dans le zinc d'un opticien. Juste un changement de lunettes ? 

 

Le proprio de l'aéronef proteste avec véhémence de son extériorité à l'affaire. Rien n'autorise à mettre en doute ses dires. Reste la nature des circuits choisis par les trafiquants :


On n'est pas à Clichy ou Aubervillier. Nous sommes plus prêt géographiquement et socialement de Neuilly que de Montreuil  et là, la BM est un tri turbines de chez tonton Serge.  Au passage, notons quand même le prix de l'aérienne monture : d'occasion faut déjà compter environ 4 millions d'Euros, un peu plus de trois siècles SMIG pour un aéron en très bon état 10 millions d'Euro... 8 siècles de Smic et sans parler du carburantet de l'entretient, du parking. Faut en vendre des lentilles pour accumuler de quoi faire affaire. 

 

Coté usagers du planeur, nous sommes sur les rivages de la racaille en col blanc, discrétion sur les identités des nationaux français (mais la presse informe -ce n'est pas à La Canaille de cafter- que les noms des gens arrêté outre atlantique indique qu'ils sont peut-être immigré mais alors d'avant la 22ème génération. Enquêtes ou embêtements ? Des mules transformées en Pégase ou du gros gibier ?


http://cdn-lejdd.ladmedia.fr/var/lejdd/storage/images/media/images/societe/coke/3509463-1-fre-FR/coke_pics_390.jpghttp://cdn-lejdd.ladmedia.fr/var/lejdd/storage/images/media/images/societe/coke/3509463-1-fre-FR/coke_pics_390.jpg

      rajoutez un quintal, ça contient un Falcon. Pub pour Dassault ? 

 

Reprise de l'information telle que publiée outre Léman : 

Au total 35 personnes, dont quatre Français ainsi que des militaires, des policiers et des agents des douanes dominicains, ont été arrêtés, soupçonnés de faire partie d'un réseau de narcotrafiquants.

Ce réseau comptait sur la complicité de militaires assurant la sécurité des aéroports, de membres de la Direction nationale du contrôle des drogues, de militaires de la Marine, de la police et d'employés des douanes, selon les enquêteurs.

Un Falcon 50 immatriculé F-GXMC a été intercepté http://www.24heures.ch/avion-intercepte-700-kg-cocaine/alors qu'il s'apprêtait à décoller de Punta Cana, en République dominicaine, à destination de Versailles (Yvelines).

Stop. juste un arret sur image: République dominicaine, petit paradis des caraïbes, juste de l'autre côté de la ligne où le peuple Haïtien est laissé à l'abandon depuis maintenant non plus des semaines ou des mois mais des années après le tremblement de terre.

A son bord, 26 valises avec «682 paquets» de cocaïne ont été découverts.

«Cet avion est en leasing et la gestion en est confiée à la société (lyonnaise) SN Transhelicoptère Services qui l'a loué à des personnes que l'on ne connaît pas» dit la porte parole du proprio.

L'avocat du chef d'entreprise, propriétaire de l'appareil a confirmé que l'avion de son client était en leasing et que ce dernier avait été «très surpris par cette situation, à laquelle il est totalement étranger».

Le dit propriétaire à déclaré "être stupéfait" (sic). C'est vrai qu'avec 700 kg de coke, il y a de quoi l'être.

La prochaine fois, avec son zinc il aura intérêt à se tenir à carreau et voir à qui est loué sa monture.

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article