Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chypre

http://www.cityzeum.com/media/default/chypre

 

Plutôt que se décarcasser à inventer un angle d'attaque original, voici ce que Roger vient de mettre en ligne à propos des élections à Chypre ce dimanche, avec en prime le lien pour se ballader sur ses pages (ça décoiffe :chezRoger, c'est ici). Ce qu'il dit correspond à peu de chose près avec ce que Canaille le Rouge aurait tenté de sortir de son clavier.

A propos des p@ges de Roger, si vous n'en n'êtes pas encore familier,  La Canaille vous recommande d'aller faire quelques ballades dans la partie "histoire" qui devrait vous inciter à inscrire son blog dans vos favoris.

 

Lundi 25 février 2013

C'est une île dans la Méditerranée et l'un des plus petits états de l'Union européenne avec un peu plus de 1 100 000 habitants. Cette république a la singularité de ne pas contrôler tout son territoireMême en lui accordant son indépendance en 1960, la Grande-Bretagne à en conservé 10%En 1974, initié par la Grèce fasciste des colonels, un coup d'état essaie de renverser le président de la république chypriote et d'annexer l'île à la patrie des Hélénes. Du coup, soi-disant pour protéger la communauté turque de l'île, la Turquie, autre puissance démocratique à cette époque, y débarque ses troupes, fait la guerre et occupe depuis près de 40% de Chypre. Pour la petite histoire, La Turquie, la Grèce et la Grande-Bertagne sont membres de l'Otan, organisation militaire aux ordres des USA pour gérer ses intérets dans le monde, pas pour y établir la paix. CQFD.


 

Chypre fait partie de la zone euro et on ne peut pas dire que ce n'est pas un paradis fiscal  

Et puis, youp la boum, en février 2008, Chypre, enfin la partie indépendantese donne un président de la République communiste: Dimitris Christofias, leader du Parti communiste AEKL, avec 53, 36% au deuxième tour. Les 2 députés européens du AEKL siègent dans le groupe GUE, (gauche unitaire européenne, mais pas coco) parti européen dont le président est Pierre Laurent, boss de l'actuel PCF.

 

Hier, aux élections présidentielles à Chypre, le candidat de droite a été élu président de la République avec 57,5% des voix, détronant ainsi le Pc chypriote à ce poste. L'AEKL n'avait pas de candidat, mais en soutenait un qui se disait indépendant, peut-être suivant la formule "pour vivre heureux, restons cachés".

Lors de sa présidence, disons qu'il n'a pas géré le pays à la manière de l'Argentine, de l'Equateur, de la Bolivie ou du Vénézuela.


Au niveau de l'UE, lorsque Chypre assura la présidence tournante de cette communauté d'états, elle reçut les bravos des partis de droite, du Président de la Commission européenne et du Président de l'Ue qui en sont aussi. Alors, les électeurs chypriotes viennent, avec un président de la République de droite, de choisir l'original plutôt que la copie.

Il faut dire que Chypre a accepté le budget d'austérité européen, le plan Merkozy et des accords de libre-échange avec de grandes puissances capitalistes comme le Japon ou Singapour. De la même façon, comme dit le communiqué de la présidence chypriote de l'UE: on a "beaucoup progressé sur toutes les actions encore en suspens  de l'Acte pour le marché unique".
Un autre communiqué, cloturant son exercice au 31 janvier 2013, signale que les délégations européennes, qui ont profité du soleil chypriote, ont bénéficié de"14200 cravates et 8200 foulards de la Présidence chypriote". Les 1750 représentants des medias n'ont pas été en reste. Et tous ont reçu un total de"21000 sachets de semences et feuilles de basilic", un aperçu de la fragrance chypriote, plus "70000 timbres-poste en édition limitée".

 

L'Humanité de ce lundi 25 février 2013 n'accorde aucune ligne à la défaite de l'AEKL à Chypre. On se demande pourquoi.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

olivier imbert 25/02/2013 17:33


camarade je te remercie de cette analyse avec ton camarade roger, je t'avais( et donc vous) écrit à l'occasion de l'ayrault port et des débats entre communistes que tu me paraissais communiste et
que j'aurais aimé que mes camrades du 14° et des rouges vifs restent avec nous..dang tran ou gérin ou le nord et le aps de calais etc... à une époque à la fédé de paris presque majoritaire...donc
que nous devions ensemble trouver une solution non PGE ou même GUE( encore que ce groupe a été celui des portuguais des grecs et des marchaisiens de 1984 ou 1989...donc retif à la liquidation?)
et donc une solution en europe solidaire de la ligne du Comintern ou de castro giap ou même le communistes soviétique maintenu ou les chinois et les coréens ou cambodgiens...donc une ligne
marxiste et communiste de manière idéoogique sans être gauchiste ou isolé britanique...je maintiens que les critque de l'akel sont justes parfois mais notre impuissance à être anti-UE et Otan
finance et mode de production capitaliste européen merite peut-être de mener le combat avec quelques milliers d'encore communistes de cartes et de pouvoir fédéral en France...