Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bilderberg. Qui pilote le monde?

 

http://mapper.nndb.com/t/289/3280/l3280.jpg

 

Un article de

Indépendance des Chercheurs :


http://science21.blogs.courrierinternational.com/archive/2010/06/21/bilderberg-historique-des-participants-francais-iii-2002-201.html

 

Bilderberg : Historique des participants français - III (2002-2010)

 

Le 22 juin, Les Echos souligne la déclaration du porte-parole du Parti Socialiste Benoît Hamon à propos du possible conflit d'intérêts entre la fonction de Florence Woerth en tant que directrice des investissements de la société Clymène, qui gère la fortune de Liliane Bettencourt, et celles d'Eric Woerth en tant que ministre du Budget jusqu'en mars dernier et trésorier national de l'UMP.

De son côté, Mariannne écrit :

« Le Woerthgate devient une affaire d'état ».

Mais  sur le plan des institutions, on peut surtout s'étonner de l'absence, sous des gouvernements de « droite » comme de « gauche », d'un contrôle parlementaire systématique et a priori de l'apparence d'impartialité et d'indépendance des ministres. C'est ainsi qu'un silence général du monde politique a accompagné la nomination, il y a trois ans, de Valérie Pécresse, fille du président de Bolloré Télécom et conjointe d'un dirigeant d'Imerys, à un ministère stratégique comme celui de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche.

Un exemple parmi tant d'autres, où on ne peut pas forcément dire que le contrôle citoyen des institutions françaises brille par son « excellence ».

 

Et que penser des différents cercles, réseaux, « lobbies d'intérêt général», think tanks... où se retrouvent politiques de toutes tendances, dirigeants des secteurs public et privé, responsables des médias... ? Répondant à des questions de parlementaires, le Conseil Européen a systématiquement estimé que la participation de responsables européens à des réunions telles que la conférence de Bilderberg relève des activités personnelles des intéressés et que les institutions n'ont pas à en connaître.

 

En France, Martine Aubry a publiquement défendu la participation d'élus et dirigeants politiques aux dîners du Siècle. Le 22 juin, on trouve sur le site du Conseil de l'Union Européenne une déclaration conjointe de ce Conseil avec le Parlement Européen, la Commission Européenne et le Haut Représentant pour la politique étrangère et de sécurité commune (PESC) à propos du « Service européen d'action extérieure » (SEAE) qui devrait être mis en place avant la fin de cette année.

 

Les Echos fait remarquer qu'une telle décision fait partie de l'application du Traité de Lisbonne. Dans le même contexte, le site du Parlement Européen diffuse un communiqué faisant état de l'appel du président de la Banque Centrale Européenne, Jean-Claude Trichet, à la création d'une agence européenne de surveillance budgétaire. Autant d'excellentes raisons pour examiner de près la relation des participants français aux réunions de Bilderberg au cours des années récentes.

La suite, sur le lien

 http://science21.blogs.courrierinternational.com/archive/2010/06/21/bilderberg-historique-des-participants-francais-iii-2002-201.html ]


Cordialement

Le Collectif Indépendance des Chercheurs
http://science21.blogs.courrierinternational.com/

 http://www.planetenonviolence.org/photo/958512-1191174.jpg

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article