Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Liban, solidarité internationale, des têtes qui se détournent et absences plus que pesantes

 

http://pwet.fr/var/plain/storage/images/photos/galeries/le_parc_de_la_tete_d_or/des_cedres_du_liban/162738-1-fre-FR/des_cedres_du_liban.jpg

 

Tandis que l'impérialisme est mis en difficulté par les revers de ses laquais en Tunisie, il ne reste pas sans réagir.

Alerté par "canempechepasnicolas" La canaille a été jeté un oeil sur ce communiqué qui mérite d'être connu pour mieux mesurer les enjeux, les pratiques des impérialistes. 

Le Liban dans l’oeil du cyclone                     Animation2 PCL
samedi 22 janvier 2011

Le Liban est de nouveau dans l’œil du cyclone. Les États-Unis sont revenus à leur projet dit du « Nouveau Moyen Orient ».

L’heure est grave et notre pays fait actuellement face au danger « d’irakisation », à travers la tentative de Washington de faire éclater le conflit entre Sunnites et Chiites, danger contre lequel nous avions mis en garde à plusieurs reprises durant les six derniers mois, surtout à la suite de la déclaration avant terme faite par l’ex chef d’état-major israélien Gaby Ashkenazy prévoyant que l’accusation du « Tribunal spécial pour le Liban » (TSL) sur l’assassinat de Rafic Hariri va dans le sens de militants du Hezbollah.

Il faut dire que le TSL a été constitué sous le chapitre VII de la Charte de l’ONU afin de permettre aux États-Unis et à l’Alliance atlantico-internationale de l’utiliser dans différentes directions :

● Premièrement, dans celle visant à mettre fin à la résistance du peuple libanais qui, depuis 1982, avait mis en échec les agressions israéliennes, dont la dernière en date fut celle de l’été 2006.

● Deuxièmement, dans celle visant à empêcher l’épanouissement de nouveaux mouvements de résistance dans le monde arabe, ayant pour symbole la résistance libanaise ; et, ce, pour aider Israël à liquider rapidement la cause palestinienne, pour lui faciliter la réalisation du projet dit »Israël, État des juifs dans le monde » et lui permettre de garder les territoires toujours occupés dans le Golan, les fermes de Chebaa et les hauteurs de Kfarchouba.

● Troisièmement, dans celle visant à faire passer les projets d’imploser le Soudan et le Liban, mis au point par Washington et l’OTAN et basés tantôt sur l’arme religieuse, entre Musulmans et Chrétiens, tantôt sur l’arme confessionnelle, entre Sunnite et Chiite, ou, encore sur l’exacerbation des nationalismes.

Il faut aussi dire que certains régimes arabes sont clairement impliqués dans cette nouvelle étape du complot étasunien contre le Liban, parce que les représentants de ces régimes croient pouvoir ainsi préserver leur pouvoir et consolider leur situation branlante.

A partir de ce qui vient d’être dit, le PCL appelle les Partis de la gauche arabe et les mouvements populaires dans tous les pays arabes à s’unir et à utiliser toutes formes d’appui mutuel, surtout avec le peuple libanais qui doit faire face à un nouveau complot meurtrier. Il leur demande de faire pression sur leurs gouvernements et de boycotter les intérêts étasuniens dans la région.

Il appelle les Partis Communistes et de gauche dans le monde, ainsi que ‘opinion publique internationale, à se solidariser avec le Liban et ses forces de gauche et de démocratie qui luttent contre le projet de l’impérialisme étasunien et d’Israël, pour le changement contenu dans la Constitution libanaise et visant à mettre fin au régime politique confessionnel géniteur des crises.

.

(Beyrouth, le 21 / 01/ 2011)

Le Comité des affaires internationales du Parti Communiste libanais

 

 

Coïncidence, en furetant sur les sites amis on trouve aussi un communiqué d'une importante réunion de partis communistes et ouvriers Après avoir pris connaissance de ce texte, au delà des débats et désaccords ici connus sur l'UE et la politique intérieure, l'absence du PCF à cette réunion (dont le communiqué final suit) tourne à la rupture totale et consommée avec ce qui restaient des principes internationalistes qui ont fondé la création d'un parti révolutionnaire en France.

La Canaille ne sait ce qu'en pensent les adhérents du PCF mais s'ils disposent encore d'un pouvoir de décision sur leur direction comment peuvent-ils laisser faire cela ? Le parti des luttes anticoloniales et des grandes batailles anti-impérialistes  qui n'envoi même pas un observateur? C'est inconcevable et affligeant. D'autant qu'à la lecture de ce texte qu'y aurai-t-il donc qu'il ne puisse signer? Faut-il y voir une des conséquences des statuts du GUE ?  Groupe subventionné par l'UE qui sur son site (en anglais) affiche de plus ce jour la photo suivante : 

http://www.gue-uel.org/images/rome2010.jpgseptembre 2010 le président du groupe GUE avec le nazillon.

Les femmes, les progressistes, les militants de la laïcité, le camp des démocrates apprécieront

La Canaille se retrouve mieux ici :

La lutte pour la paix: déclaration de Partis communistes et ouvriers

Déclaration conjointe de Partis communistes et ouvriers, à l'initiative du Parti communiste portugais
L’importance de la lutte pour la paix, contre l’exploitation et l’oppression impérialistes
Déclaration des Partis Communistes et Ouvriers: Vingt ans après la guerre du Golfe
Vingt ans se sont écoulés depuis le début de la guerre du Golfe. Le 17 janvier 1991, les forces armées des États-Unis, de l’OTAN et de ses alliés déclenchaient – avec la ratification du Conseil de sécurité des Nations unies – leur première guerre à grande échelle au Moyen-Orient. Indissociable des changements profonds et négatifs qui sont allés de pair avec la liquidation du socialisme en Union soviétique et dans l’Europe de l’Est, cette guerre a été un prélude à vingt années d’agressions, d’invasions et d’ingérences impérialistes à grande échelle. Du Golfe à la Yougoslavie, de l’Afghanistan à l’Irak, au Liban et à la Palestine, l’impérialisme a tenté d’imposer sa domination dans chaque pays et dans le monde entier, cherchant ainsi à s’assurer le contrôle direct des principales ressources énergétiques de la planète, à annihiler les droits souverains des peuples et à soumettre la planète entière à l’exploitation et aux intérêts du grand capital. Cette offensive militariste et belliciste s’est développée conjointement avec des attaques en règle contre les droits sociaux, économiques et politiques des travailleurs et des peuples – même dans les centres mêmes de l’impérialisme – et a contribué à accentuer les contradictions entre les puissances impérialistes.

Grâce à la résistance et à la lutte des peuples – et, avant tout, des peuples qui ont été les victimes de l’agression –, l’offensive impérialiste a dû affronter des obstacles et a subi d’importants revers. Mais les dangers pour la paix et pour les peuples n’ont pas disparu, au contraire. La crise économique profonde du capitalisme et l’impuissance des classes dirigeantes à la surmonter se traduisent – comme dans le passé – par une tentative d’asseoir leur pouvoir par le biais de la violence, de l’autoritarisme, de la guerre et d’offensives brutales contre les droits et niveaux de vie des travailleurs et des peuples.

Les menaces de guerre et d’agression sont évidentes dans les attaques contre les mouvements ouvriers et populaires en lutte contre l’impérialisme, les qualifiant d’« ennemis intérieurs ». Elles l’ont été aussi lors du récent sommet de l’OTAN et du nouveau projet stratégique de cette organisation impérialiste militariste et agressive – que le traité de Lisbonne considère comme son aile armée, approfondissant ainsi le processus d’affirmation de l’Union européenne en tant que bloc économique, politique et militaire impérialiste. Elles le sont également dans les incessantes menaces, provocations et ingérences de l’impérialisme dans de nombreuses parties du monde. Et elles le sont enfin au vu des dépenses sans cesse croissantes en appareils militaires et dispositifs sécuritaires.

Les partis signataires appellent les travailleurs et les peuples du monde à renforcer le combat pour la paix et contre les plans de guerre et d’agression de l’impérialisme, à renforcer la lutte contre l’exploitation capitaliste et pour la défense de la souveraineté et des droits de tous les peuples du monde. Ils insistent sur le fait que le combat pour la paix, la coopération et le progrès est un élément indissociable de la lutte pour le renversement du capitalisme et la construction du socialisme.

Ils expriment leur solidarité avec les peuples et envers les forces anti-impérialistes révolutionnaires, progressistes et de libération nationale qui luttent contre les agressions, ingérences et menaces de l’impérialisme. Ils expriment en particulier leur solidarité avec les communistes et autres forces anti-impérialistes du Moyen-Orient et, plus spécialement, du peuple palestinien dans sa lutte pour le droit d’instaurer un État palestinien indépendant dans les frontières d’avant 1967, avec Jérusalem comme capitale.

Signataires :

1. Algerian Part for Democracy and Socialism
2. Communist Party of Bangladesh
3. Communist Party of Brazil
4. Worker's Party of Belgium
5. New Communist Party of Britain
6. Communist Party of Canada
7. AKEL, Cyprus
8. Communist Party in Denmark
9. Communist Party of Finland
10.Communist Party of Greece
11.New Communist Party of the Netherlands
12.Hungarian Communist Workers Party
13.Communist Party of India (Marxist)
14.Communist Party of Ireland
15.Workers Party of Ireland
16.Party of the Italian Communists
17.Workers' Party of Korea
18.Lebanese Communist Party
19. Communist Party of Luxembourg
20.Communist Party of Mexico
21.Communist Party of Norway
22.Palestinian Peoples Party
23.Peruan Communist Party
24.Communist Party of Philippines
25.Portuguese Communist Party
26.South African Communist Party
27.Communist Party of the Russian Federation
28.Communist Party of Spain
29.Party of the Communists Catalonia, Spain
30.Communist Party Peoples of Spain
31.Communist Party of Turkey
32.Communist Party of Venezuela
33.New Communist Party of Yugoslavia
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article