Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Deux informations à quelques jours d’intervalle à mettre en parallèle :

http://www.24heures.ch/files/imagecache/468x312/story/renault_0.jpg

 

Séparément il y déjà de quoi voir monter la colère mais mis ensemble ...

Qui a dit que l'exploitation capitaliste était dépassée.

Qui a dit que le refus de la privatisation de Renault était un combat d'arrière garde (Hé, le grand bouclé à binocle que les gars de Flins ont lourdé des Yvelines , c'est de toi que parle La Canaille) et que l'état n'avait pas vocation à produire des voitures (propos de celui qui de stalinien un temps très long est maintenant devenu garde rose patenté à l'Humanité)

Renault s'attend à des bénéfices records pour 2010

Le constructeur automobile français Renault, qui s'attendait à "une année difficile", devrait au contraire dégager un bénéfice net de l'ordre de 3,3 milliards d'euros en 2010, affirme lundi Le Figaro. Une performance proche de celle de 2005, la meilleure des dix dernières années, ajoute le quotidien.

Après une perte colossale de 3,1 milliards en 2009, en raison de la crise, le constructeur redresse donc la barre, notamment grâce aux bons résultats de sa filiale japonaise Nissan. Le journal, qui ne cite pas ses sources, précise ainsi que sur les 3,3 milliards d'euros de bénéfice net, 1,3 milliard proviendrait de Renault et des entreprises dans lesquelles il détient des participations (Avtovaz, Nissan, Volvo) et 2 milliards de la cession de 15 % du capital de Volvo AB.

 RECORD DE VENTE DE VOITURES

Renault table aussi sur un chiffre d'affaires d'environ 38 milliards d'euros cette année, soit un niveau proche du chiffre enregistré en 2008. En 2009, le chiffre d'affaires du groupe avait reculé à 33,7 milliards d'euros.

Sur l'ensemble de l'année, le constructeur devrait battre son record de ventes de voitures de 2005, avec 2,6 millions de véhicules vendus, contre 2,3 millions l'an passé, ajoute encore Le Figaro. Le précédent record datait de 2005, avec un peu plus 2,5 millions d'exemplaires.

Et cet article mis en ligne il y a quelques jours par El Diablo

Les salariés font  les frais de la délocalisation de la production dans les pays à bas coût salariaux.

Cette année, 369.000 voitures ont été produites en France soit 20% du total de la production. Les dirigeants de Renault entendent aller plus loin. Ils vont construire une usine à Tanger au Maroc, la production sera destinée à l’exportation. Renault annonce  pourrait réduire encore ses capacités industrielles en France de l’équivalent de 500.000 voitures dans les trois ans à venir selon les analystes d’Exane BNP Paribas.

Renault a les moyens de développer ses productions françaises

Après avoir bénéficié des largesses de l’Etat, Renault s’est refait une belle santé financière par le blocage des salaires, le chômage technique imposé aux salariés, les cadeaux sur les cotisations et les cadeaux  fiscaux consentis par le pouvoir, la hausse de ses prix de vente.

Sa trésorerie se monte pour les premiers six mois de cette année à 8,213 milliards d’euros. France.

A Sandouville  (Seine Maritime) qui a toujours été affectée à la fabrication des véhicules haut de gamme, l’annonce de 60 à 80 jours de chômage en 2011 pose une nouvelle fois l’avenir de l’industrie automobile en France. En 2000 l’usine de Sandouville était dimensionnée pour fabriquer 400.000 voitures. En  2010, elle en a fabriqué 69.000, la prévision pour 2011 est de 53.250.  Renault fait fabriquer en Corée du Sud une nouvelle voiture destinée à remplacer la Laguna fabriquée à Sandouville. L’usine Sansung-Motors achetée par Renault il y a 10 ans a vu ses effectifs passer  de 1.900 à 7.000. A Sandouville 1.350 emplois ont déjà été supprimés et sur les 2.494 salariés restants, 550 sont concernés pas le nouveau plan de réduction.

L’usine de Dieppe (360 salariés) qui fabrique la Clio a 18 jours de chômage partiel en décembre et janvier prochain.

La casse organisée de l’industrie.

Une étude du Centre d’analyse stratégique vient de publier une étude sur l’emploi d’ici à 2015. Il annonce une nouvelle saignée dans la métallurgie : moins 11% dans l’automobile, moins 15% dans l’industrie électrique, moins 40% dans la mécanique, moins 78% dans les biens d’équipement.

Peugeot Citroën aussi supprime des milliers d’emplois : 12.500 emplois ont été supprimés depuis 2007.

A la suite des réductions massives de productions chez les constructeurs, les sous-traitants verront leurs effectifs diminuer.

Le capitalisme avec l’aide du  gouvernement n’hésite pas à casser l’industrie et l’emploi, à sacrifier l’intérêt national,  pour le profit maximum à court terme.

Seule la lutte des salariés peut mettre un frein à la désindustrialisation et à la casse de l’emploi.

http://www.dessins2presse.com/images/renault-5000-licenciements.jpg

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article