Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Après l'article "Syrie, la France aide au stock" ; maintenant, l'arrivée de la cavalerie

http://www.westernmovies.fr/image/721/adistanttrumpet.jpg

 

Ouf Blummolet va se sentir un peu moins seul et le ministre des Etranges Affaires de la France aura plus de temps pour se renseigner sur les antiquités syriennes.

 

 "le monde.fr" mis en ligne ce samedi nous apprend que (ce  n'est l'officialisation d'un secret de polichinelle):

La CIA et les forces spéciales américaines entraînent les rebelles syriens

 

 

Comme au bon vieux temps de la guerre froide les tâches sont réparties. Nouveauté via l'UE l'exclu de 45 reviens sur le champ de bataille avec les vainqueur rassemblés dans l'Otan.

 

Si les peuples n'y perdront rien en niveau de barbarie, les héritiers du Reich aideront à donner méthode et rationalisation des moyens dans la mise en œuvre de celle ci : les conditions de Sétif et Mi lay coordonnées par les héritiers d'Oradour, ceux de Der Yassin restant disponibles. C'est officiellement dans les tubes, l'UE sert aussi à cela et les massacres des Balkans ou d'Afrique montrent l'universalité des champs d'intervention des coalisés de l'impérialisme.

 

Le Monde détaille un peu une info sur laquelle La Canaille évidement  reviendra:

 

La CIA et des forces spéciales américaines forment depuis des mois dans le secret des rebelles syriens en Jordanie et en Turquie selon le Los Angeles Times. Ce programme, qui a longtemps alimenté la rumeur, a débuté en novembre 2012 dans une base américaine au sud-ouest d'Amman.

D'après le journal qui cite un commandant de l'opposition, il consiste en sessions de deux semaines pour 20 à 45 combattants. Les insurgés de l'armée syrienne libre (ASL) s'entraînent au maniement de fusils et missiles antichars et d'armes lourdes pour résister aux avions des forces loyalistes.

La Maison Blanche a annoncé le 13 juin qu'elle voulait apporter un "soutien militaire" aux insurgés, mais n'a jamais précisé officiellement si cela impliquait de leur fournir des armes. Des analystes estiment que Washington n'enverra pas d'armements lourds et sophistiqués, mais du matériel léger, insuffisant pour changer le cours du conflit.

 

A suivre, hélas...

 

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article