Piraterie-les flibustiers sont connus et devront rendre des comptes

Publié le 31 Mai 2010

 

10-05-22--Palestine-a-Paris.jpg

 

 

C'est n'est pas un remake d'Exodus, c'est aussi un crime.


La marine israélienne a attaqué lundi matin au moins un des six bateaux transportant l'aide humanitaire vers la bande de Gaza, soumise à un blocus.

A 9h00, le bilan est incertain. Au moins dix personnes ont été tuées dans l'opération lors d'affrontements avec un commando israélien, a annoncé de son côté une chaîne de télévision privée israélienne. Selon la chaîne, les militants se trouvant à bord des bateaux ont opposé une violente résistance aux militaires.

L'armée israélienne affirme que des coups de feu ont été tirés sur ses commandos quand ils ont intercepté les bateaux.

"Des centaines de soldats israéliens attaquent la flottille, et le capitaine de notre bateau est grièvement blessé", a affirmé le correspondant d'Al-Jazira, avant coupure brutale de la communication.

L''armée israélienne a confirmé au moins dix morts parmi les passagers après l'intervention de commandos israéliens contre la flottille pro-palestinienne transportant de l'aide à Gaza, qui avait appareillé de Chypre.

La marine israélienne avait annoncé son intention d'empêcher la flottille, de force si nécessaire, de s'approcher des côtes de la bande de Gaza, soumise par Israël à un blocus strict

La Turquie a prévenu Israël de "conséquences irréparables" sur les relations bilatérales après le raid israélien, annonce le ministère des affaires étrangères. "Nous condamnons fortement ces pratiques inhumaines d'Israël", a déclaré le ministère dans un communiqué. "Cet incident déplorable, qui a eu lieu en pleine mer et constitue une violation claire de la loi internationale, peut entraîner des conséquences irréparables sur nos relations bilatérales", ajoute le communiqué.

La flottille internationale transportait 700 militants et sympathisants de la cause palestinienne, dont des parlementaires européens et de l'aide pour Gaza. Elle a appareillé dimanche pour le territoire palestinien, au risque d'une confrontation avec la marine israélienne qui a annoncé être déterminée à l'intercepter. Cet acte de piraterie caractérisé a eu lieu vraisemblablement dans les eaux internationales.

Le bilan selon le Figaro à 9h30 serait passé à 15 morts.

 http://sabbah.biz/mt/wp-content/uploads/2010/01/spirit-humanity-free-gaza-movment.jpg

 

 

Rédigé par canaille le rouge

Publié dans #Coup de gueule

Repost0
Commenter cet article