Ça c'est du sport

Publié le 30 Septembre 2012

http://www.comparateurparisportif.fr/upload/01123127_.jpg

 

 

Trois évènements espacés dans l'espace et le temps. Rien d'une tragédie antique.


La seringue comme énergisant dans le cyclisme pro.


Les matches truqués dans le nouveau hand pro.


Les footballeurs pro qui défilent avec le Medef contre la pression fiscale.


Comme militaire et musique ne font pas bon ménage,  le cyclisme, le hand et le foot, sport populaires s'il en est, deviennent  lourds dès que le terme pro leur est associé.

 

Hors enseignement et encadrement des structures d'organisation permettant leur exercice, la question de la professionnalisation des activités physiques et sportives est constitutives des dérives du capital et des sociétés qui l'entretiennent ou s'en satisfont.


Combien de gymnases, de piscines, vélodromes ou stades qui ne verront pas le jour avec l'argent gelé par l'aide aux égoïstes de l'effort sponsorisé tarifé?


Quelle exemplarité sociale quand on regarde l'image qu'ils véhiculent de la suffisance clanique jusqu'à la délinquance en passant par un machisme structurel.


Sans parler des budgets des collectivités locales que leurs pratiques commerciales, chantages aux subventions et aides permanentes en tout genre  ponctionnent.


Quand on voit le budget de la jeunesse et des sports et le montant des transferts que paient les négrier de la L1 (il y a les joueurs rameurs de luxe mais aussi les armateurs de galères et ceux qui veulent que leur nom soient brodés en gras sur les voiles).


Mais que ce débat est génial …pour le Medef qui ainsi se retrouve avec des auxiliaires de propagande… en or massif …qui font écran à la prédation massive dont le sport pro est un des mercenaires.


Pas une tragédie antique mais une antique pantomime pour faire diversion.


Par contre la réaction pétitionnaire des crampons de Neuilly vient de nous faire découvrir une singularité anatomique leur permettant d'évoluer à ce niveau : ils ont deux coffres : un pour y placer leurs poumons l'autre y stocker leur pognon et trois tendons d'Achille : un sous chaque mollet et un à la place du cerveau.


 

http://us.123rf.com/400wm/400/400/diego_cervo/diego_cervo0909/diego_cervo090900003/5468426-cinq-seringues-filetes-en-ballon-de-football-l-39-espace-de-copie.jpg 

Rédigé par canaille le rouge

Publié dans #Du côté du capital

Repost0
Commenter cet article