Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Humour de luttes


Un jour, à la porte d'un dépôt de bus passe un militant qui a des tracts qui tombent de sa poche.

Un gars qui va embaucher, un vieux compagnon qui approche de la retraite lui donne un coup de main à les ramasser. Le militant lui en donne un.

Il dit au prolo qui s'éloigne : " D'après vous, ça se tend dans le mécontentement ?"

Et le gars prend le tract et lui répond : "oh sur qu'on dirait que ça se tend".

Le militant file en courant à la permanence et dit à ses potes on y retourne demain, on dirait que la colère monte faudrait voir.

Trois jours plus tard même lieu, trois militants avec des tracts et ils diffusent. Passe notre prolo qui va au boulot

" Alors, la colère. Ça monte toujours ?

Le gars réfléchit et répond : " ça s'pourrait, y a des signes qui n'trompent pas ".

Les trois types filent à la fédération et disent qu'il faut retourner au dépôt de bus et y prendre la parole, la colère monte, il y a des signes qui n'trompent pas".

Le mardi suivant, camionnette, tracts, affiches, sono, presse locale, élus avec écharpe etc.

Notre gars arrive pour embaucher.

C'est lui, c'est lui !! disent ceux de la première semaine et le secrétaire de la fédération se précipite pour le voir et lui dit :

"Alors, ce mécontentement ? On en est où ? Ça monte toujours ?

Et le type des bus  répond : "ça c'est sur, ça a l'air de bien monter, depuis longtemps qu'on n'a pas vu ça".

"Ah bon et à quoi tu voit ça ?"

"C'est simple on a l'habitude : Si tu vois rappliquer des gars de plus en plus nombreux avec des tracts politiques et des élus devant une boite c'est qu'il va certainement y avoir des luttes quelques part. D'habitude, on ne les voit jamais. Sauf avant les élections".

Toutes ressemblance avec des forces politiques existantes ou ayant existées ne serait qu'une méchante coïncidence ou alors pour certains le fruit d'une nouvelle façon de faire de la politique.


Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article