Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ode à un Bendit de petit chemin, à un robin des rois


Cohn Bendit à l'Elysée. y qu'ça à la télé.

           Con de Bandit à l'Elysée ; ça c'est la facilité

                       Cohn Bendit : allez Lycée !! Çà, il a oublié .

Ainsi donc, quarante ans

          tant de temps pour y arriver.

                     Il a été persévérant

                                 Mais reconnaissons-le,

                                             Constant.

Et oui, Dany le rouge est à l'Elysée.

En quarante ans le monde a changé.

      Des illusions sont tombées,

                   Des peuples se sont émancipés.

               

 élections, pièges à cons qu'ils disait ; il est élu        

Sans lui hier, contre lui aujourd'hui                                     

                 Des droits ont été gagnés,

D'autres ont été effacés.

                  Le monde a bougé,

                             La terre a tourné.

                                          Des espoirs ont chaviré.

Dans quel sens?

                Cà, on le sait.

Regardez donc:

             Kouchner au quai d'Orsay.

L'enragé de Nanterre

           Une icone en poster

De nos jours il f'rait passer

                L' PS pour insurgés,

Ils sont arrivés à leur fin.

            L'opportuniste est adoubé :

                        Cohn Bendit est à l'Elysée.

Reçu officiellement.

               La bourgeoisie adore ses garnements

                          Les tapis étaient tirés,

                                 Noce chez les petits bourgeois,

              Il était l'invité chez l'nouveau roi.


Anticommuniste de toujours

           Reçu dans ses plus beaux atours,

                      Haine du peuple à la boutonnière,

                                     Devant les télés toujours présentes,

                                                    Il faisait le fier

Mais peut être que vous le saviez ?

              y a Cohn Bendit à l'Elysée.

Mai 68, la Liberté.

               grâce à la grève, dans les cités

                                      Enfin des machines à laver.

                Et au Vietnam

                                      Un peuple allait gagner.

Cohn Bendit est à l'Elysée ?

            Qu'il y reste...oui,

                    Avec ses colistiers.


Même quand c'est trise, faut bien rire un peu



 

 

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article