Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ils ont gagné, ils ont fait reculer leur Medef

ILS ONT GAGNE
Installé en pied de page de mon bloc note , le soutenant avec beaucoup de fierté, une maxime. "Avec un bon rapport de force l'utopie est à portée de main". Elle est plus qu'un mot d'ordre. Le socle d'une construction qui pourrait me faire passer (et certains y arrivent) pour un doux rêveur.

Aujourd'hui, un morceau de cette utopie est pour part validé par la lutte, le socle se renforce :

Qui aurait osé parier un leu net ou brut, le kopeck ou le centime roumain, sur la conclusion du conflit chez Renault Dacia ?

Début  2008, le salaire moyen mensuel était de 325€ net (1200 lei) dans un pays où le salaire minimum garanti par la loi est de 274€ pour les cadres et de 137€ pour les autres catégories. Un ouvrier de Dacia gagnant environ 1 900 lei brut (530 euros) par mois reprend le travail après obtenu une augmentation mensuelle de 360 lei (environ 100 euros) brut en deux tranches à laquelle s'ajoutera une prime annuelle d'un minimum de 900 lei (environ 251 euros). Les grévistes réclamaient une revalorisation salariale représentant une somme fixe de 550 lei (environ 153 euros), et une majoration des primes accordées à Pâques et à Noël.

La pratique patronale, comme la musique n'a pas de frontière : la direction de Dacia a d'abord dit qu'elle ne cédera pas, puis qu'elle ne pouvait pas. Elle a menacés de délocalisation (tiens donc) au Maroc ou en chine (pays connus pour leur  garantis des droits démocratiques), les a trainés devant les tribunaux, tentés de les diviser. Comment se dit Medef UIMM en roumain ? Je ne sais pas. Par contre capital se dit certainement pareil pour les patrons tout comme solidarité pour le plus grand nombre. (Chouette l'initiative des salariés Renault de France portant celle, aussi matérielle que financière, venue des établissements de l'ex régie devenue S.A.) 

Au bilan, comme en 68 en France, près de 20% d'augmentation des salaires en moyenne, 26% pour les plus bas d'après "le Monde". C'est dire que leur lutte a vite été évacuée de la une des journaux (chut, vite, passons à autre choses).

Qu'avaient-ils d'autres que leur détermination et leur rapport de force ?

Ils ont tenu bon, ils ont fait reculer le patronat. Leur utopie est devenue concrète...grâce au rapport de force.

Pas de modèle. Pas d'exportation de recettes certes; mais des enseignements à tirer. Et la validation par la pratique de cette théorie : "avec un bon rapport de force l'utopie est à portée de main". Ben dit donc mon vieux, et si Marx avait raison ?



Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article