Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A propos du Tibet, faut qu'on se cause

29 mars 2008

Bonjour,

Ce message à propos d'une pétition concernant le Tibet qui circule sur le net et que nombre de progressistes, comme toi qui me l'a communiquée, signent de bonne fois sans y regarder plus loin. Le silence sur les données de fond ne permet toujours pas de faire un minimum de clarté sur la question.

Pour le P.S. et la droite réunie, Kouchner comme à son habitude a donné le ton : notre monsieur Rémoulade, le sac sur l'épaule se mouille sans se mouiller. C'est vrai qu'il a fort à faire pour envoyer des troupes à l'autre bout du plateau himalayen. Ménard est en difficulté avec les avis de l'UNESCO qui le renvoient dans ses 18m,si bruyant à Olympie, il n'a pas été brillant à Guantanamo.

Après lecture de la déclaration de MG Buffet de ce jour, si la partie sur les responsabilités propres au monde politique non transférable sur les sportifs est à souligner, ces responsabilités incombant aux premiers, faut-il lui rappeler qu'elle n'est plus ministre des sport mais théoriquement en charge d'un parti dont les déclarations il y a encore une époque pesait au plan international? Or, rien pour aider la masse des gens qui s'interrogent pour tenter de permettre d'y voir clair : pourquoi cette crise ? Qui est en cause ? Qui porte les responsabilités ? Unilatérales ? Répartie entre deux camps ? Que deux camps ? Quels jeux des puissances dites grandes ?

 

¨Pas de tri dans les répression nous sommes d'accord.

Je suis totalement d'accord pour dénoncer la répression policière et militaire opérée par le gouvernement de Pékin à Lhassa (je fais circuler une série de dessins sur les JO comme il est possible de voir celui de Burki, qui résume le tout, sur mon Blog), sur ce plan, aucun problème.

En nous rappelant ensemble que cette dénonciation des répressions vaut de Belfast à Varsovie, de Rabat à Lhassa, de Bilbao à Rome et ailleurs, en passant parfois par d'autres capitale dites démocratique de l'UE (en passant de Moscou à Nouméa par les USA et l'Amérique du sud,) est-elle avec ce texte qui te sollicite tournée vers tout ceux à qui elle doit être adressée? Ne permet-elle pas de donner une curieuse virginité à au moins un des protagonistes?

Non. Et Les lignes qui suivent vont te dire pourquoi je ne signerais pas un texte qui, photo à l'appuie, apporte un soutien éhonté à un authentique et historique nazillon politique et idéologique, par lui même revendiqué. Je parle du ci devant Dalaï Lama

Mais d'abord, sur la forme de la campagne idéologique présente : Comment ne pas s'étonner devant la qualité du panel politique des défenseurs des droits l'Homme au Tibet et leur silence la même semaine sur le renforcement de la présence d'une armée d'occupation contre l'avis de l'ONU dans deux pays qui y sont adhérent par les forces militaires de trois membres de son conseil de sécurité.

Il s'agit du même jeu politique impérialiste : maitrise du gaz du pétrole en Asie centrale, échec d'une tentative de main mise du château d'eau de la planète dans un moment où l'eau devient un enjeu de tension, de marché et de survie au plan international.

Que véhiculent les médias ?

De multiples textes circulent sur le net montrant la réalité et les aspects contradictoire de la situation tibétaine. Depuis que l'appel à la connaissance est lancé l'encyclopédie Wikipedia est un des champs d'affrontement au point que ses modérateurs mettent en garde : les partisans et soutiens extérieurs de la théocratie investissent le terrain pour masquer les réalités.

Ailleurs des textes d'avant la crise actuelle, produit par des historiens sociologues géographes ou journalistes donnent des infos qui permettent d'y voir clair. Ces textes qui émanent de journalistes et universitaires qui sont loin de soutenir le gouvernement chinois mais qui par connaissances concrètes et historiques donnent un éclairage peu diffusé sur la nature du régime du Tibet lorsqu'il était sous domination monacale.

Cela doit interroger sur les enjeux et sur les partis-pris idéologiques des médias qui diffusent l'information en France.

 


Sur le fond : un point est totalement passé sous silence dans nos média et participe à la torsion de l'opinion : la Chine n'a pas plus envahi le Tibet que la France a envahi les Pyrénées Atlantiques ou Orientales. Il s'agit d'un mensonge mais plus il est gros, plus il passe : Le colonisateur (en fait, les,) existent : la G.B., puis après 1946 les USA qui ont financé et aidé les moines lamaïstes à maintenir contre le peuple une dictature sanglante basée sur le servage qui fera qu'en 1949 dans le contexte de la révolution chinoise, la féodalité des moines et tous leurs soutiens seront chassés.

Ce sont les britanniques aidé des français (relire L. Bodard ou encore Malraux), des prussiens et l'empire Russe qui au début du 20ème siècle on dépecé un empire chinois aussi multiséculaire que, lui aussi, autocratique. Puis, avant de l'abandonner à l'impérialisme japonais, ils ont comme tout bon colonisateur mis en place un pouvoir adossé le plus possible une bourgeoisie idéologiquement liée à un appareil religieux intégriste ou coercitif (la G.B. avec la France a fait la même chose de l'Atlas au Moyen Orient en passant par l'Egypte avec les "Frères Musulmans", ou en Afrique subsaharienne , la célèbre et triste Françafrique, tu connais la suite).

Le Tibet, il faut le réaffirmer, est intégré à l'empire de Chine quatre siècle avant la création des Etats Unis d'Amérique, cinq, siècles avant le rattachement de Nice et de la Savoie à la France. Il l'est avant que Louis XI rattache la Bourgogne à sa couronne et avant que la Bretagne intègre le royaume de France de la même façon que le Tibet à la Chine : la pucelle du monarque est maqué de force au fils de celui dont on convoite terres cheptels et force de travail, ils ont fait pareil Chez Schneider et De Wendel pour vendre des canons tout comme Lafitte et Rothschild (banques et bouteilles)

La chine en 2008, tous traités internationaux confondus, en droit international à la même légitimité à construire une ligne ferroviaire Pékin-Lhassa que la France à achever la liaison TGV Paris Nice.

On Parle des Frontières, Toutes les frontières ?

Derrière cette question, une autre est posée qui doit être prise frontalement : si la carte du monde et les demandes d'indépendances doivent être examinée (et je n'y suis pas opposé) cela doit-il rester circonscrit à des ailleurs très éloignés ou doit-on tout mettre à plat, regarde-t-on partout ?

Quid alors de la GB, de toute l'Afrique et l'empire Mandingue explosé par le colonialisme, de tout le moyen orient, des USA même s'il faut revenir au frontière d'avant 1239?

Que fait-on de la ligne de partage de l'Amérique du sud entre l'Espagne et le Portugal tracé au pinceau à Rome par un pape, partage effectué plus de deux siècles après la constitution de l'empire chinois moderne ?

Que dire de Balfour et l'impérialisme franco britannique dans les conditions de la création d'un foyer dit "juif" vers 1920 qui deviendra Israël un quart de siècle plus tard ? Que fait on pour les droits des palestiniens qui eux sont reconnus par l'ONU et pour autant bafoués ? Pour ne rien dire du Pays Basque, de la Catalogne, de la Corse ou la Belgique.

Qui a intérêt à faire exploser les états nations et leur différentes formes de souverainetés dans une période ou la mondialisation capitaliste butte justement sur ces souverainetés qui font encore (trop peu) obstacles à la libre circulation des capitaux ?

Cela justifie-t-il la politique chinoise du 21ème siècle ? Certainement pas et elle est combattre comme toutes les répressions. Pourquoi par ailleurs ce silence de ceux qui se félicitent des lois du marchés en Chine qui rejoint ceux qui ne se décident pas à dire dans leurs textes de congrès que la nature du régime en chine est tout sauf socialiste et surtout pas communistes? Les centrales nucléaires des premiers et le mètres carrés de stand à la fête de l'Huma des seconds seraient-ils le point matériel de convergence ?

Les droits de l'Homme à Lhassa (mais aussi ces jours ci à Nouméa où ils sont bafoués en silence par la gendarmerie française qui emprisonne les syndicalistes par dizaines ... mais là silence de tous les mêmes) sont à défendre, les attaques qu'ils subissent à stigmatiser.






 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Clarifions , qui est vraiment le DL?

Mais jamais je n'apporterais mon soutien à un système représenté par un homme éduqué par un Zélote d'Hitler missionné dans l'Himalaya par le parti Nazi, ce DL qui persiste à se déclarer fier de ce patronage et en assumer les choix, qui fait de sa pseudo " aryanité" un argument raciste anti chinois. Il véhicule une idéologie qui alimente historiquement depuis certains monastères le servage des régimes monacaux et leurs ratonnades sanglantes et pas que depuis un ou deux ans.

Compte tenu qu'il est très rare que nos avis divergent je pensais utile de te donner les arguments qui s'ils me conduisent à totalement partager ta dénonciation de la répression (et je cherche un moyen pour non seulement l'exprimer mais aussi lui permettre de s'amplifier de s'élargir), ne me conduisent pas à signer ce texte là. Pour cette fois, à partir de toutes les raisons ci-dessus avancées, je n'en suis pas.

Avant de t'envoyer ce message, je viens de faire un tour sur le site du PCF pour regarder ce qu'il en dit. Peut-être que la réponse à pourquoi cette absence de repères progressistes se trouve là. Sur ce point, le site à 08h30 ce 29 mars est vide. De même pour l'huma (sauf un court article généraliste très prudent de D. Bari le 26). Des repères communistes, même et surtout après le vide sidéral sur ce point de la déclaration de MG Buffet, manquent cruellement dans la période. Y compris pour exprimer et faire vivre la solidarité internationale tout un outil qui était la fierté du mouvement communiste français, un repère pour les progressistes et révolutionnaire du monde entier et que faisait vivre a une époque le PCF a disparu, Un nouveau est à construire.

Tout cela ne m'empêche pas de te souhaiter un plein succès pour toutes nos luttes et de fraternellement te saluer

Canaille le Rouge

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article