Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un Nexpert tout de brun vétu

Quand du vivier

sort une colonie

de tarentules.

Un Nexpert tout de brun vétu

Comme les téléspectateurs du service public ont droit à être informé sur les causes ayant conduit aux violences du 1er mai contre le cortège de la CGT, la rédaction de France 2 a recherché quelques spécialistes pour éclairer les foules.

Ils ont trouvé LE spécialiste du nom de Bernard Vivier.

Mais dans quel vivier baigne-t-il ? on nous précise qu'Il est membre du CESE sans nous préciser que c'est au titre de la CFTC et président de l’«l’Institut supérieur du travail » ce qui établit sa qualité d’expert.

FR2 le fait apparaître en contre plongée, bien campé devant un bureau surchargé preuve du degré d’expertise, sa bibliothèque en fond de décor qui confirme le niveau d’expertise. Cerise sur le gâteau un volume de Bakounine bien en vue. Pas Marx ; quand même, faudrait pas abuser.

C’est que si on fait un peu de traçabilité du dit bonhomme, ce qu'icvi nouis allons faire, on va de découvertes en découvertes, et plus on avance plus la peste brune s’affiche sur les écrans : L’Institut supérieur du travail a été fondé par Claude Harmel, un actif collaborationniste proche de Marcel Déat le fondateur et dirigeant de la milice qui planqué par des filières internationales échappera au peloton d’exécution pour crever dans son lit à Turin en 1955..

Harmel, arrêté à la Libération, emprisonné à Fresnes, révoqué de l'enseignement, condamné en mai 1947 à quatre années de prison et à la dégradation nationale à vie. aura avec son complice Albertini issu de la banque Worms, la banque qui a aussi fait don de Pucheu le tueur à la France.

Cet Albertini, autre fasciste de la bande à Déat est notoirement fondateur après avoir échappé à l’épuration d’un Institut d’histoire Sociale (machin n’a rien à voir avec les IHS des organisations syndicales). Il a avec Harmel la charge de recycler tous les cadres compromis de la collaboration avec l’aide des réseau de la banque Worms (nationalisés en 81) des USA dans la période ou l’AFL CIO fabrique Force Ouvrière et d’en former de nouveau.

l’IST verra notamment dans ses murs des anciens militants d'extrême-droite comme Alain Madelin, Xavier Raufer (rien que lui vaut le détour : wiki/Xavier_Raufer ) il en sera le secrétaire général en 1973), Hervé Novelli, toutes ces  jeunes pousses qui créront occident, ordre nouveau et le F-haine, qui feront la campagne de Giscard avant de se retrouver dans le brain trust de sarkozy.

Nous retrouverons le Vivier en question dirigeant de la FCTC. Il sera un des vecteurs du noyautage de celle-ci par le FN. C’est que , toujours lui, outre ses liens avec l’opus dei néo-franquiste il est collaborateur régulier à radio courtoisie qui ouvre largement ses ondes à tout ce que l’ultra réaction fascisante et catho intégriste confondues compte d’activistes.

L’expert en syndicalisme est aussi candidat suppléant apparenté Front national en 1978.

Il est évident que la rédaction de France 2 se devait de demander impérativement à cet expert par ailleurs un des formateurs de certains de ceux qui ont fomenté l’agression du 1er mai son avis sur la place de la CGT dans la réalité sociale.

Il y a un médiateur attaché à la rédaction de France 2. A toutes fins utiles, voici le lien pour le joindre :

 

http://mediateur.francetv.fr/emissions/le-mediateur-des-programmes/contact/envoyer-un-message_155204

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article