Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La réactivité des réactionnaires

Pour Pfizer

les doses sourient 

La réactivité des réactionnaires

Devant les évolutions liées à la pandémie, Il fallait au plus vite conjurer le risque.

Ouf, c'est fait !

Grace à l'UE les mesures n'ont pas trainé.

Fait dire qu'avec cet Islamo_ judéo_ gaucho_ bolchevik de Biden cela devenait craignos.

Avant que les labos soit contraint de céder les brevets sur la place publique, vite l'UE et Macron-Merkel injectent des milliards en achat de vaccin aux dits labos avant que le monopole de leurs profits se tarisse.

Covid-19 : l’Union européenne achète 1,8 milliard de doses de vaccins à Pfizer-BioNTech

Ce contrat a été annoncé samedi par la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen. 

Précisions intéressantes:

  • Le contrat annoncé samedi est le troisième conclu entre l'UE et l'alliance germano-américaine. 
  • La Commission, qui négocie au nom des Vingt-Sept, avait signé un premier contrat en novembre avec BioNTech et Pfizer pour un total de 300 millions de doses (y compris une option pour 100 millions).
  • Bruxelles avait conclu un second contrat le 8 janvier, également pour 300 millions de doses (dont 100 millions en option).
  • Au total, l'UE a reçu, au premier trimestre, 67 millions de doses du vaccin BioNTech-Pfizer, et en attend 250 millions au cours du deuxième trimestre.
  • Quelque 280 millions de doses devraient suivre sur la seconde moitié de l'année.

Achat préventif de 1.8 milliards de doses mais à quel prix ?

Réponse anticipée devant cette prolongation de la demande, les dirigeants de Pfizer ont laissé entendre qu’elle s’accompagnerait d’une hausse du prix des doses.

« La demande et les prix actuels n’ont clairement pas été guidés par des conditions de marché normales. Mais par l’état de pandémie dans lequel nous nous trouvons, et les besoins des gouvernements d’obtenir des doses »

Frank D'Amelio,big boss de Pfizzer, lors d’une conférence virtuelle sur la santé le 11 mars a déclaré .

« Je pense que lorsque nous aurons atteint un stade endémique [une présence stabilisée du virus] les conditions normales du marché prendront le relais (...) et nous voyons cela comme une opportunité importante du point de vue de la demande et du prix »," 

Sachant qu'il est de plus en plus difficile politiquement de poursuivre avec les brevets sous controles exclusifs des labos,  voici ci-dessous les prix de vente des différents vaccins (contrats décembre 2020). C'est à ce moment que L'UE et ses deux piliers du marché libre et non faussé crachent au bassinet de Pfizzer :

combien coutent prix vaccins contre covid-19

Les bourses s'emballaient à l'annonce d'une fourchette comprise entre 150 et 170€ LA dose, avec l'annonce de Biden elle se sont subitement figée avant de dévisser puis de se reprendre à l'idée d'indemnités.

Avec ce contrat UE de mai 2021, dans l'hypothèse la plus basse (peu envisageable au vu des déclarations publiques de Pfizer) nous sommes à 30.6 milliards d'argent public injecté rien que pour ce labo.

Pour la France la quote part dans le pillage sera supporté par la sécu alors que 20 ans de casse ont laminé la présence de la recherche française amenant les derniers présent à ne faire au plan industriel quasiment que du conditionnement.

Elle est pas belle la vie de rentier des actionnaires des labos ?

La rente est leur dieu, Macron est son prophète en son pays.

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article