Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

E=MC2, là encore

Riposte ?

ou plat louvoiement ? 

E=MC2, là encore

22 avril 1927, Sarraute, ministre de l'intérieur en tournée en Algérie : 

"le communisme, voila l'ennemi ! "

23 avril 1927 , Paul Vaillant Couturier dans l'Humanité :

"Oui c'est nous l'Ennemi !"

 

Avril 2021, le premier responsable du PCF déclare dans Marianne:

"Les insoumis** estiment que chacun doit avoir un travail et que si quelqu'un n'en trouve pas, l'Etat doit être employeur en dernier ressort. Nous ne partageons pas du tout cette philosophie là, ça c'est l'époque soviétique, le kolkhoz."

Le Kolkhoze étant lieu d'affrontement idéologiques entre partisans d'une collectivisation des terres et leur exploitation par des coopératives face à ses ennemis libéraux et socialo démocrate défenseurs de la propriété foncière privée. 

*Rappelons qu'un kolkhoze était un système agricole installé à partir de 1920 en URSS, où les terres et les moyens de productions agricoles étaient mis en commun. Et donc pas une collectivisation d'état. Une forme coopérative après la confiscation des terres des grands agrariens, essentiellement l'aristiocratie tzariste. Cela a été une des formes principale de la réforme agraire organisant redistribution communautaire aux paysans (autour du mot d'ordre "la terre à ceux qui la travaillent"

Pour qui se rappelle ou sait ce qu'est un Kolkhoze, en rappelant puisque histoire il y a que les plus farouches opposants aux Kolkhozes étaient les koulaks, outre la révélation d'un manque de formation historique affligeant, sur le fond, entre la déclaration de Roussel et le combat de P Vaillant couturier contre la réaction, il y a comme une distanciation que même B . Brecht dans une de ses plus cinglantes commédies façon "La noce chez les petits bourgeois" n'aurait pu l'imaginer. Plus qu'un fossé, un sacré ravin. 

** A noter que LFI s'est empressée de dénoncer une vision caricaturale du secrétaire national du PCF, ce qui confirme que pour qui le socialisme autogestionnaiore reste le but à atteindre pour s'affranchir du capital, ni l'un ni l'autre n'est enclin à s'y engager. Ce n'est pas un scoop mais au moins maintenant pour qui s'interrogerait encore, il sait clairement à quoi s' en tenir.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article