Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Arrivés au fond, ils persistent à creuser

Image d'une sinistre incurie .

Un cap passé,

la route reste tracée.

Arrivés au fond, ils persistent à creuser

Trouvé dans le Figaro du 14/04 :

Covid-19 : Attal promet un «hommage» aux victimes, à l'approche des 100.000 morts en France

Le porte-parole du gouvernement a annoncé que le pays saluerait la mémoire des morts du coronavirus.

 

Avril 2021, le mandat de Touthenmacronparte passe un cap... qui est tout  sauf celui de bonne espérance.

C'est celui des 100 000 morts par COVID. Cela sans compter, nous disent les médecins, ceux décédés -on a envie de dire assassinés - par les ravages collatéraux liés aux interventions et traitements repoussés pour causes de suppression de lits dans les hôpitaux?

Donc,, rien que par la pandémie 100 000 familles sont dans la douleurs. Des millions de personnes qui ont perdu un parent, un proche, un ami. Un gouvernement qui ajuste sa stratégie en fonctions des interets de Bigpharma et des injonctions du MEDEF, jetant au fossé des centaines de milliers de personnes, et  le paltoquet perroquet de l'Elysée, entre deux refus d'invitation dans les clandé de la bouffe à étoiles,  ne sait que proposer une cérémonie nationale pour faire oublier l'incurie gouvernementale.

Face à cela il existe une sourde colère qui traverse tous le pays dans toutes les catégories sociales.

A chaque sortie gouvernementale ou presque s'affiche le qualificatif d'obscénité.  

Toutes une génération, celles des enfants et des jeunes porteurs à vie d'un traumatisme lourd vont recevoir, en  a décidé le monarque, un carnet de 10 tickets gratuits pour consulter des psychologues et psychiatres lesquels voient leur discipline laminée par les coupes budgétaires imposées par le dit monarque. Comme pour les vaccins : effet d'annonce mais pas de doses et de personnel. Vont-ils demander aux vétérinaires d'assurer les consultations ? Ciotti ou Bussereau vont-ils en profiter pour proposer que les autorités réligieuses reconnues par le traité de l'UE viennent suppléer le manque de professionnels qualifiés ?  

Pour leur "hommage national" Bachelot va-t-elle proposer aux musiciens interdits d'exercer de venir jouer la marche funèbre ? Une proposition qui ferait un Chopin.

Pour ne pas creuser les déficits publics pour l'occasion, vont-ils demander à la fédération nationales des entreprises funéraires de sponsoriser l'inititive ? 

A chaque jour la crainte de voir une nouvelle ineptie aggraver la gabegie. Hélas cela semble sans fins. Ne rete d'issue que l'éruption d'une onde de colère, en souhaitant qu'elle s'exprime au plus vite et ne choisisse pas une voie qui empirerait les choses en cherchant des issues encore plus dangereuses que les périls du moment.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article