Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

S'il fallait une seule raison pour dire qu'ils ont raison de le faire

La rebouteuse culturelle

vient de la donner 

S'il fallait une seule raison pour dire qu'ils ont raison de le faire

"La ministre de la Culture Roselyne Bachelot a jugé mercredi 10 mars "inutile" et "dangereuse" l'occupation des théâtres pour réclamer la réouverture des lieux culturels, mouvement qui prend de l'ampleur.

"L'occupation des lieux de culture n'est pas le bon moyen, c'est inutile (...). Ces manoeuvres sont dangereuses, car elles mettent en menace des lieux patrimoniaux fragiles", a déclaré la ministre lors des questions d'actualité au gouvernement." (france info)

Telle la gestionnaire du château mais n'ayant pas le souci des gueux qui pourtant le font vivre, la dangerosité ce n'est pas la vie précarisée de ceux qui s'y réfugient pour clamer leur colère mais c'est la menace que ceux là feraient peser sur les lieux patrimoniaux que SA politique, celle de SON gouvernement, brade à tour de bras par privatisations ou abandons et suppression des moyens.

Peu lui importe les saltimbanques et même maintenant les géomètre, c'est la logique de la Ferme Générale qui règne dans l'officine de l'apothicaire.

Les lieux patrimoniaux qui ne peuvent être entretenus que par la grâce des ristournes fiscales dispensées au mécénat ou les pitreries- mièvrerie d'un  valet genre Bern, pour la Castafiore de la rue de valois sont plus importants que les femmes et les hommes qui éclairent nos vie de leur art. 

Pour elle, image rancie de la petite bourgeoisie réactionnaires cherchant asile sous les ors du capital, tout est bon pour dénigrer leurs luttes.  

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article