Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

les hors-sol (suite)

En période de pandémie,

vite, un repas chaud

pour les travailleurs

enfin que pour certains.

 

les hors-sol (suite)

 

C'est au carrefour des Grands Médias et face au Ministère de la Défense qu’un des "ex grand chef de l'Elysée a posé ses couteaux pour ouvrir son restaurant “Aux 3 Présidents”.

"Un lieu où se mélangent convivialité, simplicité, goût et « excellence à la Française "c’est ce que dit la carte.

Si la carte lui appartient, il semble bien que les murs et l'activité ont un autre propriétaire.

Le 24 février dernier, “peu avant minuit”, cette cantine populaire a vu les convives d’une soirée clandestine s'y faire verbaliser lors d’une descente de police.

Ce restaurant clandestin situé “à deux pas du siège” (en fait dans le siège) de BFMTV. La vingtaine de convives, tous verbalisés, seraient selon le palmipède qui révèle l’affaire, des journalistes et des “consultants santé” de la chaîne d’info : “des cadors de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris et un gradé de la brigade des sapeurs-pompiers de Paris”.

Le gérant du restaurant a été placé en garde à vue pour “mise en danger de la vie d’autrui”, raconte le journal. La cantine en question, situé au siège du groupe Altice (BFMTV, RMC), est propriété personnelle de Patrick Drahi patron du groupe Altice.

BFMTV c'est ce déversoir à pensées glauques et racornies qui stigmatise tout ce qui est populaire et glorifie tout ce qui s'évalue en MM€.

Le tour de table est croquignolet. Venaient-ils ou préparaient-ils une émission pour expliquer aux étudiants comment ne pas mourrir de faim, ou encore pour dire au jeunes pourquoi il est normal d'être réprimé quand à 18h03 on n'est pas rentré chez soi ? Expliquer que la crise exigeait de faire baisser les indemnités chômage et que les retraités - trop protégés - devaient être mis à contributions ? Il est certains qu'avec cette énumération on est certain de rester dans la ligne éditoriale du Drahi views & papers.

Pour ceux qui ne comprennent pas le sens social de l’ouverture d’un lieu de restauration pour ces travailleurs de force, rappelons la déposition du dit Drahi en mai 2015 alors auditionné par la commission des affaires économiques de l’A.N.  : le milliardaire président-directeur général du groupe Altice défend implicitement pour la France une réduction du nombre de semaines de congés payés et une augmentation du temps de travail au nom de la compétitivité. Il n'a pas dit si pour l'augmentation du temps de travail c'est lui qui offrrait la restauration dans les entreprises 

 


 

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article