Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

150 ans déjà. Voilà pourquoi Canaille le Rouge.

La réponse est là :

150 ans déjà. Voilà pourquoi Canaille le Rouge.

A l'occasion de l'anniversaire de Francesca Solleville,  pour engager ce qui tout au long de cette année, sur ces p@ges, évoquera le 150e anniversaire de la Commune, cette superbe interprétation de ce qui est la Chanson générique et fétiche de Canaille le Rouge :

 

 

 

Initialement, suite à la volonté vociférée et médiatisée lancée à Argenteuil par ce délinquant qui aujourd'hui fait la une de "karchériser la racaille ", cet espace, crée par esprit de riposte, ces p@ges, s'appelait "R@c@ille le Rouge".

Un impérialiste dessinateur sévissant au journal "le Monde" débarqué dansle même arrondissement que celui où vivait alors l'auteur de ces lignes, dessinateur certes talentueux nommé Plantu, sans aucun respect de l'antériorité (et sans jamais après des tentatives de contacts avoir daigné s'en expliquer) lui a colonisé le titre pour, comme tout colonisateur,  le piller et en faire part sonante et trébuchante de sa rente.

Comme il n'était pas question de baisser la garde, s'accrochant au passé Communard de son quartier, le "R" et "c" se transmutèrent en "C et "n", lesquels depuis maintenant quelques années plaisent , irritent, ou laissent aussi indifférents ceux qui croisent les p@ges de C@n@ille le Rouge.

Si, arrivant ici pour la première fois,  les allées et retours entre le passé Communard et les liens avec l'actualité pour intéressent en usant de votre pointeur (souris ou autre) en haut à droite de votre écran, il vous sera possible de vous abonner - chose rare dans ce pays, c'est gratuit - pour profiter des publications de La C@n@ille.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article