Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

pendant la pandémie les massacres sociaux continuent

La petite dernière de

l'utramacronlibéralisme

Rente et capital Über alles!

 

pendant la pandémie les massacres sociaux continuent

C'est une info sortie par Média part de ce jour :

Le régime de garantie des salaires en grave danger
 PAR 

Selon nos informations, le gouvernement prépare une ordonnance qui modifierait l’ordre des créanciers privilégiés en cas de liquidation judiciaire, avec à la clef une rétrogradation du privilège des salariés. Conçue malgré l’actuel tsunami social, la réforme menace une institution sociale, l’AGS,  qui verse leurs salaires chaque année à près de 100 000 salariés.

Une information banalement dans l'air du temps à voir comment les seuls commentaires économiques et sociaux sont des lessiveuse de larmes coulant sur les malheurs de ces" pôvs patrons qui souffrent alors que leur salariés sont payés à rien faire grâce à la manne du chômage partiel".

Unique première ligne pour produire les richesses, les salariés déjà malmenés sont invités fermement et plus si besoin à devenir la 5e roue du carosse du libéralisme avancée

Et toujours, alibi point d'appui ô combien par eux vénéré la transpositions d'une directive europeéenne applicable de force à tout un pays qui a rejeté le traité sur lequel ces directives s'appuient.

C'est en applixatio de la loi  « Pacte » du 22 mai 2019 qui , avait habilité le gouvernement à transposer par ordonnances cette directive et à réformer le droit des sûretés dans son volet relatif à l’articulation avec le droit des procédures collectives, d’ici mai 2021.

Les têtes de chapitres parlent d'elles même :

C'est le chapitre IV qui orchestre la musique antisociale  les trois mouvements  des châpitres I,II & III,  le chappitre V servant à assurer la garantie de l'édition des partitions.

Reste une question qui relance un débat qui ne devra pas passer sous le tapis. Cette structure consensuelle dite syndicale, financée pour ne pas combattres les agressions ci dessus, quand donc mon organisation de classe  de masse et démocratique va-t-elle mettre en débats dans toute ses structures la nature et les distances à établir avec cette CES sachant que par avis personnel, la somme des dérives ayant établi son cap demande en urgence que la distance soit telle qu'elle coupe les ponts.

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article