Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Petite question à partir de l'actualité

Ressortissants français

bloqués à l'étranger

Petite question à partir de l'actualité

Sauf erreur il fut un temps, quand la France disposait de sa souveraineté non déléguée par les auteurs de la forfaiture d'après le NON de  2005 à une instance absente de tout ce qui est social, lors des crises sanitaires et (ou) catastrophes naturelles, le Quai d'Orsay mobilisait ambassades et consulats pour oraganiser l'assistance matérielles et humaines, voire le rapatriement de ses ressortissants bloqués ou désirant être rappatriés. Cela fait d'ailleurs toujours partie du droit international.

Comment nous faire croire qu'il est plus difficile de faire revenir dans des conditions sanitaires contrôlées quelques dizaines de milliers de nos concitoyens bloqués à 2h de vol de Roissy quand on a su avec l'encadrement sanitaire nécessaires rapatrier en France alors qu'ils étaient répartis dans plusieurs pays des dizaines de milliers de personnes victimes du Tsunami ? 

Sachant que les précautions sanitaires (thyphoides, dysentrie et autres maladies à épidémie ravageuses étaitent les menaces d'alors et ont été toutes contenues.

Aujourd'hui, an III et demi de la macronie triomphante, Le Drian Véran, Borne invité permanent au levé du Roy, à charge pour ceux d'entre les outre-manche, du moins ceux des cadres de multinationales et exilés fiscaux disposant de moyens permettant de s'affranchir de ces barrières financières imposant une échelle de délais hierarchisée de se débrouiller (Vive notre Sécu!)  pour se trouver une solution de retour.

Mais pour les autres, sherpa du systèeme- les plus nombreux- ceux des personnels auxiliaires des précédents, comme ceux qui transportent l'épicerie fine et produits de luxe qu'ils ne dégusteront jamais, ils restent les sacrifiés. Pas d'assistance sanitaire, sans ravitaillement pour les routiers entassés en bord de routes, sans même mobilisation de la protection consulaire.

Le plus grand nombre de leurs patrons, eux,  seront ce soir en familles, chez eux , autour de la table.

C'est ainsi que le capitalisme est grand et que l'Etat - providence de la rente et de l'exploitation - est son prophète.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article