Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Blackcops et blackblocs

Toute pratique

est toujours pratique

d'une théorie

 

Blackcops et blackblocs

Quand une loi liberticide a du mal à passer, si en plus elle est portée par un pouvoir aux abois devant les pratiques "façon identitaires en goguette" de la frange ultra du Kop de Beauvau ou(et) du virage droit de la PP, pour le gouvernement, il n'y a pas 36  façons de s'en sortir. Vite, A nous nos Zéléments Zincontrolés. Braquez les caméras et diffusez en boucles BFM etc. pour éteindre l'incendie allumée par les images des ratonnades, propos racistes et autres passages à tabac par des fonctionnaires ripoux.

Voici ce que Canaille le Rouge écrivait au printemps derniers : 

"..la volonté de pourrissement de la part du pouvoir se manifeste tout azimut. Le mépris des exigences revendicatives se conjugue avec l'usage de la répression policière et l'utilisation de CDD fomenteurs d'incidents pour la légitimer.

Comme tout pouvoir réactionnaire celui-ci s'appuie sur des auxiliaires  de la provocation, une armée de Gapone permettant les exactions des forces de l'ordre. Les chiens de garde médiatique masquant la colère sociale en ne parlant que de ces incidents graves provoqués par cette bande de  "Black-blocs" stipendiés de la bande  à "Blackrock" permettant au capital de déployer ses forces de répression.

A ceux qui depuis leur claviers trouvent justifications aux provocations, posons l'éternelle question : à qui cela profit-il ? en quoi cela sert les luttes et le rassemblement pour renverser ce pouvoir ? Qui en sort renforcé? Toujours la droite et son extrême. Ces lumpenmanifestants recrutés et formés pour cela bénéficient depuis des mois de trop de complicités politiques et policières pour ne pas se poser la question. Encore une fois, les barricades n'ont que deux côtés. Qui servent-ils? Celles et ceux qui luttent ou les tenants du système ?  

Reste la question de comment les isoler ? Il va falloir que les salariés se donne les moyens de physiquement les contenir et au besoin de montrer publiquement qui ils sont. "

 

A Strasbourg face à une violente provocation d'élément de l'ultra droite nazie lors de la manif contre la LSG Macron Castex, les démocrates ont su faire masse et ont viré manu militari et sans état d'âmes les néo nazis que la préfecture connait et tolère.

Les supplétifs de la Morille du diable de Beauvau et son Papon de Macron, les milices  -encadrée et si bien tolérée par la police - servant le capital ne doivent pas attendre de clémence. Leur pratique est pratique d'une théorie celle du chaos justifiant les répressions.

D'ailleurs pour ceux qui douteraient, pourquoi alors qu'ils sont repérés, filtrés, ont-ils accès libre au lieux de manifestation ? Pourquoi ne sont-ils jamais rafflés, jamais nassés, jamais arrêtés et embarqués dans les commissariat ? Que la question puissent être ainsi posée éclaire déjà la réponse.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article