Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Annoncé pour la Toussaint, l'horizon indépassable du marché

Courrir après le profit voila leur bible.

Avec Courbet la mort avait une autre dignité

Avec Courbet la mort avait une autre dignité

Avec la reprise de la cavalcade virale, possibilité de 400 000 morts potentiels nous dit le factotum du MEDEF l'autre soir à la télé.

Profitant des moments de douleur voire de détetresse, la croque-morts connexion, déjà abondament gavée par le virus se frotte les mains et tente d'augmenter sa part du gâteau. 

En plus des tarifs des prestations ordinaires, Ouest France nous apprend que pour parer aux ukases du confinement, la filière dont ses gratuits du faire part, jamais à court d'innovation vient de trouver la parade.

Cela avec le concours de la PQR comme ici avec Ouest France 

Il vous en coutera 150€ par défunt.

Fourchette haute du désastre sanitaire ? 60 millions potentiels à se répartir. 

Et pour "seulement" 10% de l'objectif "atteints", 6 millions de cash possibles pour Borniol &C°.

Regardrez le détail ; on navigue dans l'obscénité croustillante :

 

Annoncé pour la Toussaint, l'horizon indépassable du marché

Le projet :

"Assister à une cérémonie d’obsèques à distance grâce à une retransmission vidéo, en direct, sur une page dédiée. C’est maintenant possible avec le service mis à la disposition des pompes funèbres par Additi, appartenant au groupe Ouest-France.

« Nous avions imaginé ce service avant l’arrivée de la crise sanitaire liée au coronavirus, explique Oanig Kerguen, l’un des concepteurs de la solution. Ce besoin avait déjà été exprimé par des familles ayant des membres à l’étranger ou des personnes âgées en incapacité de pouvoir se déplacer. » Les règles du confinement en temps de coronavirus ont accéléré et accentué ce besoin."

Sa mise en œuvre  ? Prenez connaissance de ce qui suit : 

Ouest France ne nous dit pas s'il y a un accès VIP pour les abonnés, mais il nous détaille son usine à fric (voir plus loin) :

Confinement. Les obsèques retransmises en vidéo avec Cérémonie, une solution digitale innovante

Cérémonie est une solution digitale innovante qui permet de visionner des funérailles à distance, pour le plus grand nombre. Un service d’Additi, appartenant au groupe Ouest-France. Une solution de retransmission de cérémonies en ligne est maintenant proposée par Additi, via les services de pompes funèbres.

Assister à une cérémonie d’obsèques à distance grâce à une retransmission vidéo, en direct, sur une page dédiée. C’est maintenant possible avec le service mis à la disposition des pompes funèbres par Additi, appartenant au groupe Ouest-France.

« Nous avions imaginé ce service avant l’arrivée de la crise sanitaire liée au coronavirus, explique Oanig Kerguen, l’un des concepteurs de la solution. Ce besoin avait déjà été exprimé par des familles ayant des membres à l’étranger ou des personnes âgées en incapacité de pouvoir se déplacer. » Les règles du confinement en temps de coronavirus ont accéléré et accentué ce besoin.

 

En toute sécurité

Une solution baptisée « Cérémonie » est maintenant mise à disposition des pompes funèbres. En quoi cela consiste-t-il ? « Les pompes funèbres filment à partir d’un smartphone. Nous mettons à disposition une plateforme sécurisée et personnalisée et diffusons la cérémonie dans les meilleures conditions, en temps réel. »

sur la page d'accueil du machin on trouve d'abord cela :

Cérémonie ?


Cérémonie a pour objectif de permettre l’accès à une cérémonie à distance, au plus grand nombre.

Grâce à une retransmission en direct sur une plateforme dédiée et sécurisée, toute personne informée peut vivre la cérémonie à distance, lorsqu’il lui est impossible d’être présent physiquement.

Mais, en fin de déroulement, petit détail pratique :

 Quand on aime, on ne compte pas n'est-ce pas ! Donc il se sont fabriquer une niche de plus dans le marché de la mort.

Annoncé pour la Toussaint, l'horizon indépassable du marché

En notant que là encore, proxénète officiel, l'état se gave au passage de 17% de TVA.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article