Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Islam et approche historique

 

De ce qui alimente

une islamophobie militante

aujourd'hui.

 

Roland à Roncevaux

Roland à Roncevaux

Alain Ruscio, historien reconnu de la guerre d'Algérie, a été amené par ses recherches à étudier les conditions d'implantation d'un racisme anti-arabe où la religion sera un des moteurs pour légitimer les pratiques coloniales.

Il vient de mettre en ligne un travail sur les racines françaises de la peur, la haine, la traque du "mahometant" qui sert de trame à la déferlente de confusion entre le théo fascisme assassin et une religion ni meilleure ni pire que celle des conquêtes coloniales, des conversions forcées de par le monde comme des pogroms et ghettos en europe.

Canaille le Rouge vous en livre ici le chapot ainsi que le lien pour acceder à la totalité de son travail.

Puisque le confinement, tel les conversions, offre du temps forcé, profitons-en pour élargir nos horizons et savoir d'où vient ce qui fait le lit de la réaction et alimente aussi les théofacismes présent parmi les trois religions du même Livre.

"Cette brève étude porte sur un courant de la pensée française très ancien et très agressif, que nous persistons à nommer « islamophobie », aujourd’hui à l’offensive. Il est évidemment hors de question d’affirmer qu’il fut et qu’il est le seul à s’exprimer. Même minoritaire et parfois inaudible, il y eut également en France, tout au long de la même longue période, un mouvement de compréhension, de respect et de tolérance vis-à-vis de l’islam. Ce texte n’a par ailleurs aucunement l’intention de nier le traumatisme produit par la cascade d’attentats et de crimes odieux perpétrés en France par certains fous de Dieu, en particulier depuis 2015. L’auteur, ancien professeur d’histoire dans le secondaire, ne peut que penser avec émotion et horreur au sort de Samuel Paty et partager la douleur du pays. Il a pourtant paru à l’historien que son rôle pouvait – devait – être de rappeler que tout phénomène de société a des racines dans le passé. C’est le cas pour les drames en cascade en cours."

Bonne lecture 

09/11/2020

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article