7 novembre 1917.

Publié le 7 Novembre 2020

il y a 103 ans.

sur les rives de la Néva

 

7 novembre 1917.

Aurore, un croiseur de la marine impériale, en tournant ses canons vers le palais d'Hiver donnait le signal une nouvelle aurore à l'humanité.

La suite jusqu'au crépuscule de décembre 1991et ses causes appartiennent à l'histoire et à celles et ceux qui la font, et ne peuvent - grandeur lumières et ténèbres - être occultées.

Mais comme la prise de Bastille, la Commune, 1848, la Révolution allemande, les Brigades internationales, la logue marche, la libération de Saïgon, l'épopée d'Aurore comme celle des mutins du Potemkine balisent les chemins de la liberté. 

Ce qu'en ont fait les hommes est une autre question qu'il ne faut pas éludés pour que les Aurores à venir portent une lumière durable plus éclatante.

Quand on voit ces jours-ci le spectacle que nous offre la "références déifiée" de démocratie du capitalisme avec les élections US, ce que les USA ont commis de massacre sur leur territoire, ont su fabriquer et installer à travers le monde de monstres, dictateurs, assassins, fanatiques, pilleurs, liberticides, on mesure encore plus l'immense gâchis qui a conduit à l'extinction de l'espoir de novembre 1917.

Repost1
Commenter cet article