Quand la bêtise s'affiche en lettres majuscules.

Publié le 25 Octobre 2020

Pas besoin d'illustration

pour dénoncer.

Quand la bêtise s'affiche en lettres majuscules.

Quand à force de donner des gages aux idées mephitiques ambiantes, à ceux qui en sont les vecteurs, ces derniers deviennent des chefs de pupitres où ils jouent leur partition.

Cela donne ces décharges de haines inscrites sur les murs des synagogues, des mosqués, des bourses du travail, des sièges des syndicats contestant les dogmes portés par ceux qui se servent des idées nauséabondes et leur fournissent nombre de ses activistes.

Le caractère de classe du fascisme se démontre aussi par le profil sociologique de ses cadres et acteurs.

Un pas de plus vient d'être franchis avec la volonté d'injururier la Résistance historique des communistes aux fascismes en maculant le siège du parti commmuniste français.

Aucun des désaccords connus de Canaille le Rouge avec la direction actuelle et les orientations du P"c"F se sauraient faire qu'il ne manifestât pas sa colère devant cet acte et fasse savoir le plus largement possible que ceux qui pensent ainsi atteindre et salir la Mémoire de Gabriel Péri, Danièle Casanova, celle de tous ces fusillés, massacré.e.s ou déporté.es, sont les gardes bruns rapprochés de ceux qui présentaient Pétain comme un héros national.

Ces courageux noctambules agissant sans contrainte sur une des grandes places de Paris alors qu'il y a couvre feu - pourtant le 19e arrdt est réputé pour avoir une police dynamique pour intervenir rapidement - sont ceux dont les cadres politiques ont commencé leur carrière sous l'uniforme de la LVF, de la Milice, de la division SS Charlemagne, assassins, zélés tortinnaires et terroristes, hé"rritierrs des lmassacreurs de la commune et des ligues antisémites activistes patentés de 1934 à 1945 puis dans l'empire colonial contre les peuples luttant pour s'émanciper. 

A chaque fois les porteurs des idées communistes étaient debout pour les combattre. Ils ont pour cela payé le prix le plus fort, celui du sang.

Ami.e.s, camarades, frères et soeurs de luttes pour un avenir meilleurs, en n'oubliant jamais que ces mercenaires sont au service du capital lequel a besoin de ces outils réactionnaires et donc leur donne l'espace et les moyens pour se déployer, redoublez de vigilence. Amplifions le combats pour les libertés et la démocratie pour construire une alternative qui les stockent comme déchets ultimes dans les fûts vitrifiés de la mémoire historique.

Si nous ne stoppons pas les bombes de peintures et leurs manipulateurs, les peintres en lettres brunes passeront à d'autres bombes et emmencheront leur pinceaux de manches de pioche et de nerfs de boeufs. 

Ils sont une des facettes de la barbarie en cours.

Repost2
Commenter cet article