L'Huma mieux que Le Hyarick

Publié le 19 Octobre 2020

Ouf, quand même ! 

Certes cela ne règle pas tout, 

mais au moins

une parole plus juste.

L'Huma mieux que Le Hyarick

Le billet  -court mais clair- de Maurice Ulrich de ce jour, s'il ne renvoie  pas au vestiaire le directeur du journal, a au moins le mérite de remettre le débat hors du consensus racisto-grelottant ambiant.

Le voici :

 
 

"C’est sans retenue. Voilà qu’on nous ressert l’« islamo-gauchisme » et les supposées complaisances de « certains » avec l’islamisme radical faisant le lit du terrorisme en affaiblissant le pacte républicain. Dans le Parisien de dimanche, c’est l’ancien premier ministre Bernard Cazeneuve, de qui on aurait espéré un peu plus de discernement, qui se livre à l’exercice. Cela concernerait selon lui « bien des formations politiques dont les élus se sont compromis avec le communautarisme », et surtout ceux, les islamo-gauchistes donc, qui regardent avec les yeux de Chimène – il est joli garçon l’assassin de papa – « certaines organisations qui ont en elles une défiance, pour ne pas dire une forme de haine de la République », alors que « ce discours entretient les ferments de la division la plus grande et de la confrontation la plus totale ». Ce discours, lequel ? Bien des formations politiques… Quand, combien, où ? Ceux qui ont les yeux de Chimène… Qui ? Si Bernard Cazeneuve, s’agissant d’une question aussi grave, le sait, qu’il parle ou arrête de dire n’importe quoi."

Juste une distance : pour Canaille le Rouge pas de surprise de voir les propos de l'ancien ministre de l'intérieur d'un pouvoir si peu progressistes être dans le moule de la fonction depuis qu'elle existe. Qu'on nous cite un seul des titutlaires du poste même se disant de gauche, qui n'ai pas participé à repeindre le paysage politique à coup de CRS et de matraques.

Donc sur ce point là, pas d'accord avec Ulrich.

Mais au moment où  la droite officielle vise les associations assurant de la formation et de l'assistance aux migrants comme le GISTI, les traitant de terroristes, où un amalgame infâme est fait entre les tueurs et le peuple palestinien, l'interpellations d'Ulrich nous écarte de cette aussi stupide que nauséeuse stigmatisation de "l'étranger" comme cause de tous nos maux. 

Souhaitons que Le Hyarick lise l'Huma. 

Rédigé par Canaille Lerouge

Publié dans #politique, #presse, #polémique

Repost1
Commenter cet article