Montées des périls

Publié le 12 Septembre 2020

Ambiance glauque

de tensions internationales

Montées des périls

Entre Trump, Erdogan, Macron, Jonhson, Nethanyahou, et autres  autocrates, monarques et fantoches, la compétition impérialiste bat son plein. 

Les peuples sont mis sous coupe réglée par des condotières chargés de garder les prés carrés des princes saigneurs. 

Et que ça montre ses muscles, et que ça s'interpelle par dessus les frontière. Avec au pupitre de cet orchestre qui répète Réquiem et marches funèbres le patron de la maison blanche qui rêve d'un opotun champ de bataille lui permettant d'en découdre pour éviter de rendre des comptes à son électorat.

Si les peuples ne se manifestent pas, nous courrons à la catastrophe.

En france les forces politiques qui historiquement devraient mener ce combat se préoccupent d'abord du calendrier des présidentielles, oubliant le quotidien populaire et le besoin urgent de garantir la paix dans le monde liée à ce quotidien.

La journée internationale de la Paix dans le monde le 21 septembre aurait pu être en France l'occasion de lancer une grande initiatives ouvrant pourquoi pas vers une mobilisation internationale. Mais non ceux qui se proclament héritiers de jaurès, d'Hendi Barbusse de romain Rolland ont autre chose à faire.

Prenons garde, si nous continuons dans cette voie, il n'y aura pas d'élection en France et ailleurs en 2022, le conseil de défense le l'Elysée ne parlera plus COVID masques et vaccins mais Otan casques et tocsin.

Repost0
Commenter cet article