De l'ordre moral, ses Thuriféraires à vocation de kapos

Publié le 20 Septembre 2020

 

L'intitulé est fort et grave,

Il est ici totalement assumé.

De l'ordre moral, ses Thuriféraires à vocation de kapos

Ce n'est pas un hasard si ce sont les filles qui sont dans le collimateur de ces Tartufes en mal de palmes académiques.

La jupe trop courte, le teeshirt pas assez long, cachez-moi cet ombilic qu'à défaut de sein ils ne sauraient voir.

La bigoterie cléricale ou laïcarde façon  St Philippe de Vichy.

Faut-il se taire ?

D'abord ces comportements sont empreints d'une totale illégalité. Que ceux, quelque soit leur place dans la structure organisationnelle de l'EN, nous sorte le texte de loi et sesdéclinaisons au BO du ministère qui codifie les conditions et crétères de mesure de la bande de chair visible entre le haut de la rotule et le bas d'un ourlet ou la qualité de la transpartence d'un jean déchainé sur le mollet, la cuisse ou même une partie du haut du bas du dos, l'impératif exclusivement réservé aux filles de devoir porter un soutien gorge sans bretelles ostenciblement visibles. Impossible.

Question qui doit venir avant même ce qui précède. Que les diacres ou grenouilles de bénitiers de l'évangile selon Blanquer et son chanoine de de Latran nous expliquent,  en mesurant bien leur propos tant ils vont les faire tomber sous le coup de la loi sanctionnant les ségrégations de genre,pourquoi ce sont exclusivement les filles qui sont visées.

Canaille le Rouge fulmine. Il n'a pas toujours apprécié la façon dont ses enfants et petirs enfants abordaient leur tenue vestimentaire. nous avons même parfois débattu. Jamais la question ne fut réglé par des mesure coercitives. En 2020, pour un nombril, ce sont des heures de colle !!

Les miliciens de l'ordre moral ont bien de la chance. La génération des grands parents des victimes de cette répression aurait vite fait de balancer par la fenêtre le mobiliers des crétin.e.s en mission répressives.

Disons le clairement.Ici, le jour où nous apprendront qu'une poliméga-troupe de lycén.ne.s et collégien.ne.s  auront à coup de ciseau taillé un short au principal d'un de ces établissements ou déguisé en BettyBoop une principale d'éducation, les deux en mal de poste à Lourdes ou à Lisieux, Canaille le Rouge leur adressera ses félicitations, les invitera à célébrer en trinquant, dansant de façon la plus festive possible à la liberté, à l'invention de la pillule, de la loi Veil, de la tritérapie contre le Sida et de la pillule du lendemain.

 

L'auteur de ces lignes à un regret. Il n'a jamais eu l'occasion de rencontrer publiquement de tels mercenaires de l'ordre moral. Comme il le regrette.

Quel bonheur ce serait de les mettre plus bas que terre, de leur rappeler ce que disait Aragon que c'est avec les jeunes sots - qu'ils furent - qu'ils sont devenus de vieux cons.

Comme le disait talentueusement avec beaucoup de pudeur le grand jacques, "♫ les bourgeois, c'est comme les cochons ; plus ça devient vieux plus ça devient bêtes,  les bourgeois, c'est comme les cochons ; plus ça devient vieux plus ça devient con♫"

La grande aventure à venir c'est que nous allons voir des cochons avancer avec des Palmes ... académiques.

Jeunes gens à vos smartphones, il va y avoir des images à faire et archiver.

La grande aventure à venir c'est que nous allons voir défiler au prochain 14 juillet des cochons avancer avec des Palmes ... académiques.

Jeunes gens à vos smartphones, il va y avoir des images à faire ... et à archiver.

Repost1
Commenter cet article