Alors que les cassettes débordent, que les coffres sont bourrés, 1400 emplois supprimés

Publié le 9 Septembre 2020

 

Quand la Mulliez connexion

se gave,

le personnel en bave

Quand Auchan accumule

l'emplois bascule.

 

Alors que les cassettes débordent, que les coffres sont bourrés, 1400 emplois supprimés

Sur le site des mafieux du caddy, ce jour, on peut toujours lire ceci :

"Auchan Retail prend soin de ses collaborateurs comme de ses clients, et les met au cœur de son projet. Partout dans le monde, les hommes et des femmes d’Auchan Retail partagent la même vision d’un commerce où l’attention à l’humain et son environnement prime sur tout le reste."

Chiffre d'affaire 2018, 50.3 Milliards d'Euro.

 

Même jour, Castex, premier sinistre de la pricipauté monarclique française, alors qu'is lance une énième campagne contre la "fraude sociale" pour stigmatiser ceux qui collectivement ne fraudent quasiment pas, déclare ne pas contrôler l'usage des fonds publics dont il arrose sans fin le capital puisant dans les nappes phréatiques de la richesse dupays.  Il précise même faire confiance à l’honnêteté patronale. Un peu comme faire confiance à la saine gestion d'un Balkany ou au désintéressement d'un Balladur en laissant courrir les Emile Louis et Fourniret de l'emploi.

En rappelant que l'adjudant de semaine siègeant au  gouvernement pour liquider les recettes est un prêt du clan Mulliez à Macron.

Repost0
Commenter cet article