L'Esprit de la Commune

Publié le 28 Août 2020

Quand Louise Michel

en 2020

vient narguer

les états et les dictatures

L'Esprit de la Commune

Un Article qui en matière de mémoire et actualité des solidarités augure bien commémorer dignement le 150e anniversaire de la Commune.

Bon il faudra noter le caractère succinct du portrait de Louise Michel par le journaliste qui a écrit l'article mais le fond est plus qu'intéressant.

Le navire, nommé Louise Michel d' après une anarchiste féministe française, est parti en secret le 18 août du port espagnol de Burriana, près de Valence, et se trouve maintenant en Méditerranée centrale où il a secouru jeudi 89 personnes en détresse, dont 14 femmes et quatre enfants.

Il recherche maintenant un port maritime sûr pour débarquer les passagers ou les transférer sur un navire des garde-côtes européens.

Pinterer

L'équipage, composé d'activistes européens ayant une longue expérience dans les opérations de recherche et de sauvetage, avait déjà participé à deux autres opérations de sauvetage impliquant un total de 105 personnes, qui sont désormais à bord du navire de l'ONG Sea-Watch 4.

Peint en rose vif et présentant des œuvres d'art de Banksy représentant une fille dans un gilet de sauvetage tenant une bouée de sécurité en forme de cœur, le Louise Michel navigue sous un drapeau allemand. Le yacht à moteur de 31 mètres, anciennement détenu par les autorités douanières françaises, est plus petit mais considérablement plus rapide que les autres navires de sauvetage des ONG.

L'implication de Banksy dans la mission de sauvetage remonte à septembre 2019 lorsqu'il a envoyé un courrier électronique à Pia Klemp, ancienne capitaine de plusieurs bateaux d'ONG qui ont secouru des milliers de personnes ces dernières années.

«Bonjour Pia, j'ai lu votre histoire dans les journaux. Tu as l'air d'un dur à cuire », a-t-il écrit. «Je suis un artiste du Royaume-Uni et j'ai travaillé sur la crise des migrants, évidemment je ne peux pas garder l'argent. Pourriez-vous l'utiliser pour acheter un nouveau bateau ou quelque chose comme ça? S'il vous plaît, faites-moi savoir. Bien joué. Banksy. »

Klemp, qui a d'abord pensé que c'était une blague, pense qu'elle a été choisie par Banksy en raison de sa position politique. «Je ne vois pas le sauvetage en mer comme une action humanitaire, mais comme faisant partie d'un combat antifasciste», a-t-elle déclaré au Guardian.

Elle a clairement indiqué que la participation de Banksy aux opérations se limitait à fournir un soutien financier. «Banksy ne prétendra pas qu'il sait mieux que nous comment diriger un navire, et nous ne prétendrons pas être des artistes.»

Avec une vitesse de pointe de 27 nœuds, le Louise Michel serait en mesure «d'espérer distancer les soi-disant garde-côtes libyens avant d'arriver à des bateaux avec des réfugiés et des migrants et de les ramener dans les camps de détention en Libye», a déclaré Klemp.

Les sauveteurs en mer non étatiques ont longtemps critiqué le retour massif de migrants en Libye par les garde-côtes libyens en collaboration avec les États membres de l'UE. Des organisations internationales ont accusé les garde-côtes libyens de maltraiter des personnes en mer ou de les vendre à des milices dans les ports libyens après les avoir interceptée .Selon l'Organisation internationale pour les migrations , plus de 7 600 migrants ont été interceptés jusqu'à présent cette année et renvoyés en Libye, un pays déchiré par la guerre où différentes factions politiques continuent de lutter pour le pouvoir. Souvent confinée dans des camps informels, la situation des migrants en Libye est désespérée, avec des actes de torture et de viol systématiques documentés depuis longtemps par les organisations de défense des droits humains.
 

Rédigé par Canaille Lerouge

Publié dans #Commune, #Solidarité, #Etat, #Réfugiés, #politique, #150ans, #Méditerrannée.

Repost0
Commenter cet article