L'homme de l'autre monde n'aime pas les antiracistes

Publié le 5 Juin 2020

Par contre

l'homme de l'autre monde,

laisse dans Paris,

se dérouler des manifestations,

et des agressions

fascistes d'extrême droite. 

L'homme de l'autre monde n'aime pas les antiracistes

VIDOC22 interdit qu'on dise du mal des BACRIPOUX, laisse les espaces racistes de la police proliférer sur les réseaux sociaux et ne recadre pas son prefet de police.

Rappelons que l'article 40 du code de procédure pénale impose que "Toute autorité constituée, tout officier public ou fonctionnaire qui, dans l'exercice de ses fonctions, acquiert la connaissance d'un crime ou d'un délit est tenu d'en donner avis sans délai au procureur de la République et de transmettre à ce magistrat tous les renseignements, procès-verbaux et actes qui y sont relatifs".

L'homme de l'autre monde par ailleurs préfet de police ayant obligatoirement connaissance des délits commis par des centaines voire plus de fonctionnaires placés sous ses ordres a-t-il donné avis sans délai au procureur de la République et transmis à ce magistrat tous les renseignements, procès-verbaux et actes qui y sont relatifs 

Pour les personnes soumises au respect de l'article 40, le silence à valeur de complicité. 

Rédigé par Canaille le Rouge

Publié dans #police, #justice, #Coup de gueule, #Mensonge d'état, #fascisme, #politique, #repression, #société

Repost0
Commenter cet article