Quand Macron laissa Moncornet de glace

Publié le 18 Mai 2020

Quand le monarque liliputien

se frotte au bas d'ourlet

d'un Gulliver

Quand Macron laissa Moncornet de glace

Canaille le Rouge n'est pas gaulliste, c'est le moins qu'on puisse dire.

C'est même  dans le combat contre De Gaulle et sa constitution monarchique au service des monopoles qu'il a construit sa citoyenneté politique.

Hier pourtant, La Canaille a presque eu envie de prendre les cross du Général. Seul le souvenir de sa reconnaissance de Franco, sa couverture des crimes de Frey et Papon et quelques autres balises incontournables de ce type ont calmé ses ardeurs.

Voir Macron se couvrir du Képi du Grand Charles c'est un peu voir  sa majesté impériale Macron 1er héritier de Cabin Deffar Plune, roi de Lilliput venir voir si le Gulliver des droites répiblicaines du 20e siècles pourrait lui offrir abris dans un des replis d'un ourlet du bas de son pantalon d'uniforme.

Et comme il est monarque, il édite. L'Edit de Moncornet va rester dans l'histoire celui ou le liliputien de l'Elysée 2020 aura décrété que la guerre au coronavirus était fini. Parce qu'il l'avait gagné. Le casseur de virus par le gros bout se pavanant non pas pour avoir anéanti le virus mais que ceux qui s'interrogent s'il faut l'attaquer par l'autre extrémité. 

Pendant ce temps l'armée des soignants se bat, le dos au mur de l'argent qui menace à chaque moment de venir les écraser.

Et comme chaque généralissime, le monarque des liliputiens en marche, pour fêter sa victoire, après avoir fait battre tambours va faire frapper une médaille. 

Elle sera massivement* attribuée au personnels méritants survivants. Son format  permettra de la glisser dans la fente had oc pour prendre un chariot au super marché. Qu'on se le dise!!

Entre l'Ordre de la Libération et la breloque à Macron, l'unité de mesure reste conforme à la dimension de l'ourlet du bas de pantalon

 

* massivement restant une option ; les stocks comme ceux des masques étant contingentés.

Repost0
Commenter cet article