Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Onfray bien de se tenir à l'écart

Le BHL du boccage,

le Finkielkraut à la mode de Caen

se trouve du fart

pour mieux glisser

dans ses dérives.

Onfray bien de se tenir à l'écart

"Avec sa nouvelle revue, Michel Onfray devient la coqueluche de l’extrême droite"

(Le Monde 2020/05/20)

"Michel Onfray annonce le lancement, en juin, d’une revue intitulée Front populaire réunissant l’ancien ministre socialiste et le souverainiste de droite. Objectif affiché par le philosophe : « Fédérer les souverainistes de droite, de gauche et, surtout, d’ailleurs – à savoir ceux qui ne se reconnaissent pas dans le jeu politique bipolarisé, donc manichéen. Nous voulons contribuer au débat d’idées qui n’existe plus depuis des années, explique au Monde Michel Onfray. Nous souhaitons faire de telle sorte que des notions comme “peuple”, “populaire”, “nation”, “souverainisme”, “protectionnisme” ne soient pas des insultes mais des prétextes à débattre. » "

Faut dire que pour que l'accueil soit à la hauteur de ses ambitions, il donne des gages :

Dans un  interview à "causeurs" de ce 18 mai, à la question

" L’écrivain français, Michel Houellebecq décrit dans son roman Soumission la prise de pouvoir pacifique et démocratique de l’islam en France. Le nombre de personnes d’obédience musulmane augmentant chaque année en France, pensez-vous que ce scénario puisse un jour passer de la fiction à la réalité ? ",  

le génie des alpages de la Suisse normande répond :

C’est en effet ce qu’enseigne la démographie qui est une science honnie par le politiquement correct car elle dit la vérité sur le réel avec des projections irréfutables. La baisse de natalité des Français qu’on dira d’origine comparée à la forte natalité des populations récentes issues du monde musulman – où faire des enfants est une invite religieuse – permet de conclure qu’en effet  le roman de Houellebecq annonce ce qui va advenir dans ce siècle.

 

Frayer avec tous les rancis d'un souverainisme antinomique de toute souveraineté populaire, recevoir encouragement de toute la nébuleuse droitière et néo fascisante, s'afficher entre le nobliau vendéen préféré de Macron et de l'extrême droite et  le néon clignotant de Belfort, ça classe son homme. 

Heureusement pour la Normandie, dans ce moment celle-ci n'a pas comme repère que l'homme de stalle des haras idéologiques de la région mais dispose de forces vives  comme nous venons heureusement de le voir à Sandouville.  

Onfray, lui, image bien ce que connaissent et redoutent les montagnards : quand on dérape sur les verts alpages et qu'on ne se reprend de suite,  une chute dans la montagne à vaches accélère la glisse sur l'herbe grasse des renoncements, le dérapé prend de la vitesse sans pouvoir d'arrêter jusqu'au basculement dans l'abîme.

Onfray tombe dans l'abîme qu'il ouvre lui même sous ses pieds

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article