Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Exonérations de "charges" ? un vol massif manifeste en vue

Avec les solutions macronniennes

les patrons jubilent

Exonérations de "charges" ? un vol massif manifeste en vue

Petite question pas si anodine que cela :

Le gouvernement annonce des "exonérations de charges" pour nombre de patrons.

Admettons un instant (mais un très court instant) la légitimité de la mesure.

Dès lors de quelle charges s’agit-il ?

Concernant l’URSAFF. Il s’agit de la part socialisée des salaires (appellation légale).

Donc pas des charges mais une part qui appartient au salarié comme rétribution né de son travail et que les employeurs ont mandat de verser à l’URSAFF pour assurer retraites et protection sanitaire et sociale collective hors médecine et accident du travail.

Si les employeurs en sont exonérés ? La encore , de quelle part s’agit-il ?

De la part net employeurs  ? Et alors pourquoi eux et pas les salariés qui continueraient de cotiser ?

De la part totale ?

Ce qui voudrait dire que la part nette salarié serait prélevée (voir fiche de paie) et non versée, le patron exonéré se la gardant ?

Les même patrons qui mettent en chômage partiel, payé essentiellement par les salariés qui n'y sont pas, leur permettant de garder la main d'oeuvre à disposition pour laquelle il serait partiellement ou totalement exonérés de verser ce qu'ils doivent à l'URSAFF ?

Il s’agit alors d’une captation assimilable à du vol qui doit être sanctionné comme tel (complicités comprises) et les sommes restituées aux salariés.

Le capital c'est le vol.  

Voila un des actes majeurs fondateurs de la délinquance en col blanc

 

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article