Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Au bon masque (suite)

 

Le marché noir officialisé ?

Au bon masque (suite)

Leclerc (pas Philippe de la 2eDB mais Edouard, l'armateur de gondoles, commanditaire de Philippe aussi prénommé Edouard ) dispose, dit-il, de 170 millions de masques prêt à la vente.

Il se dit ainsi à disposition des besoins sanitaires de ses cher.e.s client.e.s. Que louée soit sa grande sollicitude !

STOP !

 

Ohé! cher.e client.e Hebdocaddypracteur -trice,  cela ne t'interroge pas ?

Pas de masques depuis des mois pour  les salariés y compris les "siens"? Puis, au compte-goutte madame Parcimonie faisant la grande distribution?

Il n'y a plus de stocks disponible avant fin mai nous dit piteusement Edouard ( Philippe ). Et maintenant, Edouard (Leclerc) nous annonce avoir constitué depuis des jours un stock prêt POUR LA VENTE pouvant couvrir les besoins de trois jours de toutes la populations Française (170 millions)? 

La nausée passée, cela ne vous donne pas envie de battre les lames de faux et de les remonter retournées ?

Comment a-t-il pu constituer un tel stock sans que l'état ne les réquisitionne comme il a su si bien  le faire avec ceux achetés et payés par les collectivités territoriales ? 170 millions d'unités, cela ne se cache pas dans l'armoire à pharmacie de la maison!

Entre  Edouard et Edouard c'est clair : on ne touche pas au grisbi, sauf pour y mettre de la levure !

La passivité voire la complicité du gouvernement étant criante, quelle association de consommateurs, quelle association d'élu.e.s vont-t-elles sans tarder saisir le Procureur de la République et le doyen des juges d'instruction dont dépend le siège social du gondolier en eaux trouble et pour saisir la HCJR pour engager les enquêtes et procédures contre le complice matignonesque que cette situation exige?

 

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article