G Marchais et idéologie ambiante

Publié le 10 Avril 2020

 

Ses mots et des sots (tes)

G Marchais et idéologie ambiante

Canaille le Rouge avoue sa surprise.

De la part des anticommunistes bio-indégradables du type Barbier , July ou Cohn Bendit, il n'aurait pas été surpris.

Mais voir au sein de son prope parti comment Lilianne Marchais est ravalée au rang d'épouse du chef, boucleuse de valises, en faisant il faut le dire clairement, certain.e.s par désir de bon mot, font l'impasse sur son engagement militant et son activité  en dit long sur l'état des mentalités parmi ceux qui donnent tous les 7 mars au soir des rendez-vous d'égalité y compris à l'intérieur de ce qui est resté sa propre organisation.

La Canaille est d'autant plus à l'aise pour dire cela que si dans le cadre de ses activités et responsabilité il a eu l'occasion de rencontrer Georges à de nombreuses reprises, il ne connaissait pas son épouse.

Passer sous silence la trajectoire militante syndicale et ouvrière d'une militante cégétiste et communiste, ouvrière de la métalurgie, voila qui à la lecture sur les réseaux sociaux permet de mesurer à la fois l'état des consciences et comprendre comment se fabriquent les impasses.

Rédigé par Canaille le Rouge

Publié dans #politique

Repost0
Commenter cet article