A vos calculettes

Publié le 27 Avril 2020

Des masques gratuits ?

Comment les Financer

massivement

sans toucher

aux grands équilibres budgétaires ?

A vos calculettes

Parlons masques : 

Habituellement, la fabrication d’un masque ne coûte quasiment rien, entre 3 et 4 centimes. Mais avec la hausse des commandes et du prix des matières premières, le prix de revient d’un masque chirurgical a également augmenté et s’établit aujourd’hui à environ 20 centimes. Le prix de fabrication pour un masque FFP2, une protection supérieure, a lui aussi augmenté. Il est d’environ 44 centimes à la mi-avril 2020. En ce qui concerne la main d’œuvre, son coût dans le prix final de fabrication d’un masque est marginal, près de 0,7 centime. D’autant plus qu’en Chine, la fabrication est automatisée et qu’une machine peut fabriquer jusqu’à 12.000 masques par heure. (source Economie Matin revue de presse en ligne)

Les industriels français ont encore,malgré les choix du MEDEF et de 40 ans de casse industrielles(cela fera partie des compte à solder) sont en capacité de produire et reste donc la façon de les distribuer à la population.

Reste la question budgétaire, toujours délicates ...encore que :

Si on en croit la presse aéronautique et militaire spécialisée l'heure de vol d'un Rafale revient à 13500€ tout compris.

Si on en croit les échos que nous avons venant des confins confines des aérodrome militaires ce sont chaque jour, par volée de 2, au moins une vingtaine de paires de ces aéronefs qui sillonnent les cieux pendant environ chacun 2h00 par jour.

En partant de ce plancher théorique cela nous donne donc 40 avions de chasse  à 2h 00 soit 80 heures de vol à 13500€ =

40 x 2 x 13500 =1 080 000€ de frais de vol par jour ouvré soit 5 400 000€ par semaine et rapporté à 0.44€ pièce donne 12 272 727 masques hebdomadaire de quoi, renouveler jusqu’à fin juin  une sécurité pour toute la parie mineure des habitants du pays.

Ce qui revient à dire qu'avec une semaine de vol d'entrainement d'une partie de la flotille de l'armée de l'air nous aurions de quoi fournir gratuitement un masque FFP2 par enfant scolarisé en France

Regardons d'un peu plus près le programme FREM de construction de Frégate pour la Marine nationale estime le coût unitaire 2018 à environ 800 millions à 1 milliards l'unité (notez la marge d'erreur. Pour ne pas être taxer de vouloir grossir les chiffre, retenons la valeur moyenne à 900 millions.

Si nous somes en guerre même sanitaire comme l'a dit le maréchal des logis Zofficiels, il faut pririser l'industrie d'armement pour cette guerre. Donc Canaille le Rouge propose, magnanime, non pas de stopper mais de différer la construction  d'un de ces navires jusqu'à ce que l'ennemi invisible soit vaincu. 

Calculette, cela nous donne à 0.44€ le masque FF2, 2 250 000 000 de masques soit un masque par jour à chaque habitant de notre pays pendant quasiment 5 semaines.

Mais si par malheur il fallait financer la fabrication 

 

Mais si par malheur il fallait financer la fabrication de cette fichue frégate et assurer ces heures de vols en rafales, comment faire ?

Et là faisons appel à ce qui est en train de faire ses preuves : que tous les entreupreuneurs, Aaartistes et autres réfugiés fiscaux qui en appellent à votre bon coeur se cotisent, chantent, pour financer la grande muette tendent leurs troncs à la sortie des lieux de culte ou sur les parkind des champs de courses et terrains de golf.

Repost0
Commenter cet article