Ils avaient été prévenus. Rapport officiel mai 2019.

Publié le 30 Mars 2020

De quoi les déférer

sans délais

devant la Haute Cour de Justice

de la République 

Ils avaient été prévenus. Rapport officiel mai 2019.

Dès 2019, ils savaient la violence du risque.

il savaient quelles mesures prendre pour faire face à une telle menace

Ils savaient depuis mai 2019 comment s'organiser pour faire face.

Ils ont refusé de prendre les mesures préconisées par leur propres services.

Voila la preuve  matérielle, ce rapport officiel de la Direction de la Santé Publique de mai 2019 :

La colère, la passion peuvent conduire parfois à s'emporter et traiter un chauffard voire pire d'assassins.

Quand c'est au calme, à partir d'un constat clinique incontestable que l'accusation est sereinement lancée en direction des plus hautes autorités de l'Etat et à ceux qui avec eux se taisent, il faut y réfléchir à deux fois.

C'est qu'accuser de mise en danger de façon consciente et délibérée la santé d'autruie celle de tout un pays, d'homicide par négligence, de non application de l'article 40 du CdP par ceux qui dès décembre savaient et qui dès janviers mesuraient., ce n'est pas une situation habituelle. Il faut bien réflechir avant de lancer l'accusation.

Un an plus tard le compte des morts est commencé. Nous ne savons pas quand et qui pourra le solder.

Donc sans attendre l'accusation est de droit.

La circonstance aggravante dès lors que le crime ou délit est commis par une personne chargée de mission, d'une responsabilité ou mandat public, doit conduire à ce que soit saisie sans attendre la Haute Cour de justice de la République pour les constitutionnelement responsables et les tribunaux classiques pour les co-auteurs ou complices ne relevant pas de sa juridiction.

Quel collectif d'écrivain et personalités, reprenant la superbe lettre d'Annie Ernaux et l'étoffant du contenu du rapport ci dessus, écrira ce "J'accuse" du 21e siècle dont nous attendons la publication, dont la République a besoin?

Quelle action de groupe et avec qui au plus vite engager à partir de la sommes de documents disponibles pour abonder une accusation qui doit conduire à la condamnation sans faiblesse des responsables du crime sanitaire ? 

Repost0
Commenter cet article