Connaissez vous le RMAPT ? Attention il arrive

Publié le 12 Février 2020

c'est la serpe à étêter les revenus

Connaissez vous le RMAPT ? Attention il arrive

"revenu moyen d'activité par tête", RMAPT" !! 

La tête étant l'unité de mesure retenue par le coupeur de celles-ci lors de son séjour comme sous préfet Auchan.

Quand on demande au gouvernement comment ce revenu est défini? I il ne sait pas encore. Comment il sera calculé? il ne sait pas encore. Nous savons juste qu'il sera un revenu moyen (chargé de vous supprimer les vôtres-avis pervers de la Canaille).

Canaille le Rouge dès lors, bon citoyen malgré son opposition aussi  farouche que frontale à ce gouvernement et ne baissant pas la garde pour éradiquer le macronavirus, pour trouver une sortie équitable à cette crise dans la crise, propose une solution.

La voila : pour un revenu moyen, il faut faire une moyenne des revenus qui soit représentative de l'éventail des salaires.

Premier avantage de la méthode proposée par Canaille le Rouge, elle évite des études qui coûterait très cher à l'Etat si le panel était plus grand.  Donc la méthode ne participe donc pas à creuser les déficits.

Autre avantage les chiffres retenus étant public tout est vérifiable et se fait dans la transparence.

On peut faire une expérimentation en situation réelle avec un échantillon test : donc, prenons la paie du PDG de Carrefour et celle de celui ou celle qui passe la serpillière dans son bureau à 2h 00 du matin. 

Faisons  cette  moyenne. Ce "revenu moyen d'activité " -gloire à lui,  sera par unité de compte pietrasewskiste ainsi fixé et donnera la valeur du point. Le gouvernement ayant annoncé un planché et insisté  pour que les salariés investissent dans les espaces d'audace, Canaille le Rouge propose qu'ils soit indexé sur la croissance moyenne des dividendes du CAC 40.

La Canaille propose comme échantillon test de pendre les retraitables 2020  relevant de convention collective du commerce de manière à pouvoir y intégrer les coefficient de pénibilité.

Avec cette clé, cela donne (1smig balayeur mensuel + 440 smig PDG mensuels)/2 = 447 et donne la valeur du point du RMAPT.

Parcequ'il faut commencer par une valeur fixe, à partir de la date de promulgation (par exemple le 01/05/2020 pour fêter le travail et ses luttes, pour un point attribué par année cotisée dans la carrière, cela garanti 36,6 SMICmensuel par an,  soit une pension mensuelle minimum nette à 3 smic, environ 3600€ mensuels

Pour sa part, et reprenant le vocable des macronquenots parlementaires, Canaille le Rouge trouve que cela est équitable.

Pour organiser la généralisation de l'expérience qui semblerait concluante, il faut rappeler que les dits retraité cotisent toujours pour la sécu, paieront leurs impôts et relanceront la consommation populaire et que le SMIC est le point 100 départ de toutes les grilles indiciaires et statutaires, la CGPME va s'engouffrer dans ce tte ppiste et signer des deux mains. 

Les croisièristes , les tours-opérators et autres "suces-pensions"patentés s'éclairant à l'huile de sueur vont se frotter les mains. C'est l'eldorado, l'âge d'or qui leur serait ainsi promis.

Sur ces bases là, et bien sûr dans un cadre purement syndical,  ne peut-on pas commencer à discuter ?

La Canaille apperçoit au fond de la pièce un certain L Berger qui appelle au téléphone le patron du MEDEF pour savoir s'il devrait signer, lequel s'étouffe devant une telle incongruité.

En tout cas Canaille le rouge va déposer un dossier pour être décoré dans l'ordre national du mérite gérontocratique.  

 

Repost0
Commenter cet article