Petit conte hivernal pour la veillée ; jouer au football aux Kerguelen ?

Publié le 12 Janvier 2020

C'était il y a bien peu longtemps 

non loin du château

du petit marquis

du Touquet Paris-plage

Petit conte hivernal pour la veillée ; jouer au football aux Kerguelen ?

Depuis des semaines l'inquiétude régnait.

Des ondes de colères passaient les filets.

Fallait vite contenir l'énervement.

Un sage conseiller, derrière les rideaux

pensant agir finement                                                              attisa le brûlot.

 

Canaille le Rouge, témoin du moment

vous narre ici ce que fut l'événement : 

Le drame fut frôlé. Unité de lieu , de temps et d'action.

  • les ingrédients sont là.
  • Personnages : elle, lui , le narrateur et la foule dans la salle.
  1. Elle :La Damôparleur (Madame Ella de Salle-Ami)
  2. Lui : Le "médiateur", (Monsieur Laurent le Pâtre).
  3. Narrateur : Canaille le Rouge, (témoin)
  4. Et la salle (qui trépigne de colère) 

 

Acte unique, scène unique

Canaille le Rouge (depuis la salle non éclairée, comme une voix off) :

-La nouvelle va être rendue officielle, Canaille le Rouge grâce à ses réseaux est fier de la donner en exclusivité, mais bien évidement dès que le débat sera lancé, il tient à vous prévenir, il retournera sans la salle avec les siens,

(Le rideau s'ouvre mais) 

- Au départ une info,

Le médiateur désigné pour examiner les conditions permettant à l’équipe première du club de foot des Kerguelen de ne plus jouer en Ligue1 l’année prochaine s’est déroulé ce samedi,, Il aura fallu de longue négociation avec...

La salle (choeur) :

Ohé, Canaille, l’équipe des Kerguelen n’est pas dans la ligue 1 et ne demande pas à y aller

Canaille le Rouge :

-je passe la parole à la fidèle Damôparleur, de radio Matignon, qui va vous donner les premiers détails.

La Salle

-Puisqu’on vous dit que l’équipe des Kerguelen n’est pas dans la ligue1 et celui qui prétend avoir sollicité un arbitrage de l’état est inconnu chez nous, on na pas vu son maillot sur une pelouse depuis plusieurs saisons

Les projo s’allument,

La fidèle Damôparleur lançant un micro HF à un type surgit de nulle part :

-Dite moi Monsieur Le Pâtre, où en somme nous de cette crise ?

Une voix arrivant du fond de la salle, :

- Il a fallu de longue discussion , consulter géomètre et climatologue pour arriver à cet accord rendu public par la tutelle et que je réclamait depuis des mois »

Dans la salle une voix :

-C’est qui lui ? Depuis le temps que je joue avec mes potes et collègues qu’on attend un stade des cages et des vestiaires des douches depuis qu’on défriche, tond, nivelle le bout de terrain qu’on occupe pour avoir ce stade potable, et lui, on ne l’a jamais vu. 

La fidèle Damôparleur :

-Monsieur le Pâtre est entraîneur pivot d’un grand club Bruxellois, C’est lui le spécialiste que le gouvernement, sur conseil de la Confédération Européenne des Sport a désigné pour parler en votre nom, Il connaît bien le foot, il paraît même qu’en fin de mission il va être recruté par Adidas ou le Qatar,

les micros se tendent, les caméra bourdonnent,

le "médiateur".prend place à la table et déclare 

-Bien. La récré est finie, on se remet au travail

Canaille le Rouge, une dernière fois avant de retourner prendre sa place dans la salle :

-Nous avons par indiscrétion appris qu’Il aura fallu de longues négociations dont se félicite le gouvernement pour obtenir le retrait d’un projet de grand stade obligatoire pour la L1 que même Ségolène Royal trouvait dispendieux. La médiation de Monsieur Le Pâtre a permis d’arriver à un terrain d'accord à peu près plat, en machefer et deux Algéco temporaires pour calmer les tensions, à charge pour les joueurs de financer ou réaliser les raccordements et  de payer les fluides.

le "médiateur"

-Maintenant, il n’y a plus de raison de ne pas reprendre les entrainem,,,

La Salle

Entrainer qui ? Toi, tu n’as pas de licencié au Kerguelen ni ailleurs, et bientôt plus de staff pas même un coupeur de citron,

La fidèle Damôparleur : s’empare du micro :

La Confédération Européenne des Sports nous garantit un vol régulier pour approvisionner les Kerguelen en citrons et faire nettoyer les maillots orange en métropoles, Parole de la rédaction sportive de Trance 2, Vous ne voulez pas non plus que l’État et les contribuables vous paient un stade neuf alors qu'il faut trouver des sous pour les JO.? 

la Salle :

Bien sûr que si, pour nous et ceux qui viendront après nous, avec de l’herbe, des douches le chauffage et même un club house, Les patrons de votre Berger ,,,

La fidèle Damôparleur :

« on dit Monsieur Le Pâtre svp ! »

La salle, poursuivant :

« ,,, et les magnats de la L1, les sponsors rétro-arrosés etc. ils peuvent tous payer »

La Salle se vide et part en chantant «  ♫ Et on est là , oui on est là ,,,♫ »

Le Pâtre, atterré, monte dans sa limousine de fonction et dit au chauffeur ,

«  aller Remi, faut retourner à Matignon , ça va continuer »

 

Comme tout conte, même chez le marquis, il faut une moralité :

"Héritier de Belin, Berger portait le mal,

de la charte du travail il faisait son fanal."

Repost0
Commenter cet article