La vice-présidente de l'internationale socialiste entre en campagne pour 2022

Publié le 18 Janvier 2020

 

Aller Marcel,

un ban pour Ségolène ;

à en rester Déat

devant cette information.

 

La vice-présidente de l'internationale socialiste entre en campagne pour 2022

Quand Ségolène endosse

une tenue bleu-Marine à galons bruns

Si Canaille Rouge avait écrit cela, tendant un doigt accusateur vers la postulante, combien de ceux qui n'en croiront pas leurs yeux l'auraient invectivé en le mettant en demeure de démentir ? 

Mais voilà, les sources sont là, crédibles : les agences de presse officielles et le Figaro reprenant les déclarations de la dame et non démenties, tant sur le fond que sur la forme et termes, par l'interréssée elle même :

POLITIQUE - Un pas de plus vers 2022? Après avoir annoncé qu’elle avait quitté son poste d’ambassadrice des pôles, Ségolène Royal a indiqué ce vendredi 17 janvier à l’AFP qu’elle créait une association politique pour construire “une troisième voie entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen”, confirmant une information du Figaro.

Nommée “Désirs de France, avenir de la planète”, cette association, construite sur l’ossature de sa fondation “Désirs d’avenir pour la planète”, se veut “un laboratoire d’idées” pour “une troisième voie entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen.(oui vous lisez bien -CleR)

Selon Le Figaro, l’association de l’ex-candidate PS à la présidentielle de 2007 pourrait se transformer à terme en parti politique dans la perspective de la présidentielle de 2022.

Quelle espace existe-ils "entre" la droite dure et violente au pouvoir et la la droite extrêmement violente et dure qui est ambusquée pour y arriver  ?

Celle ou celui qui saura user d'argument convainquant pour montrer l'espace en question gagne un CDD pour ramasser les  déchets et crotins estivaux chez De Villiers au Puy  du Fou. 

Le panel de tous ceux issus des gouvernements Mitterrand est d'une curiosité surprenante. Quand on pense que tous ces gens ont su parler d'une même vois pour à l'unissons prêcher rigueur et résignation.

Canaille le Rouge aimerait bien voir à quoi ressemble le banquet annuel de l'amicale des anciens.

Macron va-t-il s'occuper de réserver Versailles et envoyer ses limousines pour cueillir celles et ceux qui n'ont pas ou plus de rentes et carosses officiels ?  

Repost0
Commenter cet article