Mensonges, oublies, candeurs. Au tour de Delevoy

Publié le 9 Décembre 2019

 

Un jour va falloir

qu'ils se serrent un peu.

Mais il reste

des places de vide

au coté de

l'atomique croupier de Levallois

et sa baronne

en attente de villégiature.

Mensonges, oublies, candeurs. Au tour de Delevoy

Avis aux actuels truands du macronat.

 

La cour d’appel de Paris a rejeté lundi 9 décembre la troisième demande de mise en liberté de Patrick Balkany. Le maire Les Républicains de Levallois-Perret est incarcéré depuis près de trois mois à la suite de ses condamnations successives pour fraude fiscale et blanchiment. Qui pourra dire à Canaille le Rouge ce que va coûter le fait "d'oublier" d'informer   des "exotisme de leur situations à l'occasion le leur obligatoire "déclaration d’intérêts publiée sur le site de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique"  

Mensonges, oublies, candeurs. Au tour de Delevoy

En citant le coup de colère d'un camarade gazier électricien qui nous brosse ce radeau de la méduse de la macronie :

Aujourd'hui, c'est le tour de ce DELEVOYE, du Gouvernement qui a... Oublié de dire qu'il fricotait avec les assurances.

Nicole BELLOUBET garde des sceaux, la qui avait oublié... De déclarer 3 biens à la haute autorité,

Nicolas HULOT (Ministre de l'écologie) ou Nathalie LOISEAU qui avaient eux aussi, sous-estimer leurs biens..

François De RUGY ex Ministre de l'écologie, qui avait oublié qu'il louait un logement social.

Florence PARLY (Ministre de la défense), qui avait oublié ses revenus à Air France.

Emanuelle WARGON, secrétaire d'état à l'écologie qui avait oublié son plan d'epargne entreprise de 45000€.

 Marc FESNEAU, ministre chargé des relations avec le parlement, qui lui avait oublié son assurance-vie...
Et ça continue...
Adrien TAQUET, secrétaire d'état qui avait sous évalué ses appartements parisiens... Exactement comme Julien de NORMANDIE, ministre de la ville.

Agnès BUZIN, ministre de la santé qui avait sous évalué ses parts dans une SCI,

Geneviève DARRIEUSSECQ, une autre secrétaire d'état les détails de ses SCI

Christelle DUBOS, secrétaire d'état à l'agriculture qui avait oublié des terres agricoles.
Et ça continue...

Franck RIESTER, ministre de la culture qui avait oublié de déclarer des garages qu'il possédait..  

Et chacun pas pour 2 sous-3 kopecks. Non, pour de grassouillet oreillers à minima 5 chiffres, parfois 6 voire 7, et souvent des rentes annuelles pas des valeurs globales.

Mais l'aide soignante qui refuse de voir s'effondrer sa retraite de misère prendrait en otage la terre entière dont les Pinault, Dassault,  Arnault, Bettencourt, Mulliez et consorts, parole de Dellevoy lequel,  sur ordre du Haut Chapitre de la macronie,  pédagogise à tour de micros sur le pourquoi il faut renoncer à la solidarité intergénérationnelle et aller vers les assurances privées...dont il est un des conseillers.

Mais ces agioteurs, boursicoteurs, problocs et rentiers, rats de corridors des ministères, encourent-ils pour leur fautes seulement une sanction, une amende, un avertissement ? un gage seulement du genre ,  aller à cloche-pied de la Bourse à la Cour des Comptes voire devoir porter eux mêmes leurs achats de chez fauchon, sans voitures de fonction et chauffeurs, prendre un jour le métro ? Même pas !

En attendant, Canaille le Rouge vous propose en avant première le cantique qui sera certainement entonné le 24 décembre au soir dans les chaumières des caques à rentes et du MEDEF réunis : 

Entre manif, et rassemblements, réunions piquets de grèves, courses et déplacements, peut-être que nos rendez-vous durant la quinzaine qui s'annonce seront moins régulier. Canaille le Rouge qui depuis son Phare ouest va tenter d'y tenir sa place souhaite a toutes et tous que chaque rencontre nouis fasse mesurer comment ils doivent régulier et qu'à la fin en 2019 ou début 2020 nous trinquions ensemble pour les avoir pliés.

On ne se perd pas de vus et marchons ensemble, tous ensemble.

Repost0
Commenter cet article