Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Quand la direction des gares de la SNCF se colle aux attente des patrons du MEDF

 

A Dijon, elle s'y attelle.

Kessler demandait qu'on referme la parenthèse de 45. A Dijon la direction SNCF le fait 

Et il se confirme que cela a été la réalité.

Cela s'appelle une faute lourde.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article