Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Certes, ce n'est pas la prise du Palais d'Hiver

Mais...

Certes, ce n'est pas la prise du Palais d'Hiver

" Le Tribunal de Grande Instance de Lyon vient de rendre son jugement : les deux militants poursuivis pour vol en réunion suite à un décrochage de portrait d’Emmanuel Macron en février dernier viennent d’être relaxés “au bénéfice de l’état de nécessité pour motif légitime”.

Ne reste plus qu'à décrocher Macron et TOUS ses soutiens tant l'état de nécessité pour motif légitime est largement prouvé...et partagé, d'autant que le tribunal a reconnu à la fois l’insuffisance des politiques publiques et la légitimité des actions de décrochage de portrait dans une démocratie en panne.

Le tribunal a reconnu à la fois l’insuffisance des politiques publiques et la légitimité des actions de décrochage de portrait dans une démocratie en panne. Dans le jugement, il est précisé que « face au défaut du respect par l’État d’objectifs pouvant être perçus comme minimaux dans un domaine vital, le mode d’expression des citoyens en pays démocratique ne peut se réduire aux suffrages exprimés lors des échéances électorales mais doit inventer d’autres formes de participation dans le cadre d’un devoir de vigilance critique ; [que] le décrochage de ce portrait […], doit être interprété comme le substitut nécessaire du dialogue impraticable entre le président de la République et le peuple ».

Ce soir, au menu des places Vendôme et Beauvau, soupe de chapeaux à la grimace.

Comme le disait le père Hugo : 

Bon appétit! Ô ministres intègres !
Conseillers vertueux ! voilà votre façon
De servir, serviteurs qui pillez la maison !

​​​​​Donc vous n'avez ici pas d'autres intérêts
que d'emplir votre poche et vous enfuir après !
Soyez flétris, devant votre pays qui tombe,
fossoyeurs qui venez le voler dans sa tombe ! 

Toi qui "omet" de dire ce qu'est ton patrimoine

Toi qui lâche ta police pour la faire doberman

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article