Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Quand Donald affiche sa dimension Pïcsou

 

Quand l'ignoble

le dispute

au ridicule :

 

Quand Donald affiche sa dimension Pïcsou

"Donald Trump a annulé mardi une visite officielle au Danemark prévue début septembre après que la Première ministre danoise a rejeté sa proposition d'acheter le Groenland. "

Dans la série des  facettes de la suffisance abjecte du personnage, celle là restera dans l'histoire.

Le Danemark, pays souverain réalisant son unification entre l'an 700 et l'an Mil à l'outrecuidance de dire non au milliardaire aux commandes de l'empire né des génocides commis 8 siècle plus tard. 

Que le gouvernement d'un confetti à peine plus grand - hors de gâteau Groenland convoité- que le Maryland, en plus dirigée par une femme, rejette l'honneur qui lui est fait de s’aliéner 90% de son territoire ne peut se concevoir pour le père Ubu du Potomac.

Comme il ne peut pas dans la période envoyer canonnières B52 et G'Is. Donc, il boude. 

Il s'était renseigné pourtant : le sous sol du Groenland intéresse les USA . Enfin pas tous les USA, que pour cette partie installé non loin de Broadway, à Wallstreet - déjà un mur pour se protéger des autochtones - mais où la scène est là tapissée de dollars collés par le sang de ceux à qui ils sont extirpés. En plus des minerais divers , ce porte avion géostratégique idéal pour que l'Empire USA fasse la police du pôle nord à l'équateur sur près de la moitié du globe alimente périodiquement les appétits de l'Oncle Sam.

Même si le gouvernement danois n'est pas de nature à installer des soviets partout mais serait plus du genre eau de rose, que Trump  ait pris ce camouflet est une bonne nouvelle.

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article